En direct

« Saint-Gobain va poursuivre sa révolution digitale »
Pierre-André de Chalendar redacteur en chef du Moniteur - octobre 2015 - © Bruno Levy / LE Moniteur

Interview

« Saint-Gobain va poursuivre sa révolution digitale »

le 14/06/2018  |  BâtimentIndustrieSaint-GobainIsoverPlaco

Dans un entretien au Moniteur, Pierre-André de Chalendar, tout juste reconduit dans ses fonctions de PDG, dévoile les priorités de son troisième mandat à la tête du géant des matériaux de construction.

Vous avez été réélu pour un troisième mandat lors de l’assemblée générale du 7 juin dernier. Qu’est-ce qui vous motive à repartir pour ce nouveau bail de quatre ans ?

J’ai rejoint le groupe Saint-Gobain il y a presque trente ans et j’y suis d’abord très attaché. La crise économique et financière de 2008 a eu par ailleurs un impact important sur son activité. Il a depuis démontré, et c’est particulièrement vrai en 2017, qu’il était bien reparti. Et ce, même sur ses principaux marchés européens, y compris la France qui, pour la première fois, a crû autant voire plus que ses voisins. Aujourd’hui, nos perspectives sont bonnes. Saint-Gobain est reparti avec une vision offensive. Il y a beaucoup de choses à construire et, si je peux continuer à y participer, je suis prêt à le faire.

Quels seront vos défis ?

Nous devons poursuivre notre révolution digitale. C’est devenu une priorité alors, qu’il y a encore quelques années, la place du numérique était moins prégnante que dans d’autres secteurs.

Le deuxième challenge consiste à accompagner l’évolution du monde dans sa transition énergétique, en apportant des matériaux et des solutions durables dans leur conception afin de diminuer les émissions de CO2. Cela représente de très nombreuses opportunités pour Saint-Gobain.

« Avec Sika, il va falloir cicatriser un certain nombre de blessures »

Vous n’allez pas prendre le contrôle total de Sika. Vous en détiendrez 10,75 % et en deviendrez le premier actionnaire. Pourquoi avoir signé cet accord, après trois ans de bras de fer ?

C’est d’abord un très bon accord sur le plan financier pour Saint-Gobain. Ensuite, il lève un certain nombre d’incertitudes juridiques qui étaient allées croissantes. Et il est positif sur le plan stratégique pour deux raisons. Premièrement, parce qu’il ouvre la porte à un large champ de coopérations. Certes, il va d’abord falloir « cicatriser » quelques blessures. Mais les possibilités objectives sont importantes et nous allons pouvoir en matérialiser un certain nombre dans les ventes ou encore l’innovation.

Deuxièmement, maintenant que le montant à consacrer à Sika est clarifié, nous pourrons accélérer sur d’autres [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur