En direct

Saint-Gobain très satisfait de 2011 et confiant pour 2012

Marie-Laure Barriera |  le 17/02/2012  |  InternationalFrance entièreEurope

Après une année 2011 plus que satisfaisante marquée par une croissance interne à +5 %, le groupe maintient ses axes d’investissements stratégiques sur l’habitat durable.

Très satisfait des résultats du groupe, le P-DG de Saint-Gobain, Pierre-André de Chalendar, a annoncé avoir atteint tous les objectifs fixés il y a un an. Avec une croissance interne à +5 %, à laquelle les hausses de prix de vente ont largement contribué (+2,7 %), le chiffre d’affaire s’est ainsi établi à 42,116 milliards d’euros, tandis que le résultat d’exploitation enregistre une croissance à deux chiffres, + 11 % (à taux de change constants). Si l’environnement demeure encore fragile, note le dirigeant, l’amélioration ressentie en 2010, a été largement confirmée par 2011, « sur toutes les grandes zones géographiques et tous les pôles du Groupe ».

L’efficacité énergétique en moteur de croissance

En synthèse, les marchés liés à la construction ont vu le redressement progressif de la construction résidentielle et de la rénovation dans la plupart des grands pays européens où le groupe est implanté, et plus particulièrement en France, Allemagne et Scandinavie. Cette croissance dans l’Europe occidentale est désormais en bonne partie portée par les métiers liés à l’efficacité énergétique dans l’habitat. Pour exemple, l’Isolation continue à afficher une croissance interne à deux chiffres en France (+12,5% sur l’année), avec une marge d’exploitation de l’activité qui poursuit son redressement, à 8,2% sur l’année, contre 7,3% en 2010. Le marché de la construction connaît un sort inverse en Amérique du Nord, restant stable à un niveau historiquement bas, malgré un rebond temporaire lié aux intempéries de début d’année.

Conforme à la stratégie annoncée, plusieurs opérations de croissance externe « ciblées et rapidement créatrices de valeur » ont marqué l’année écoulée sur trois grands axes : Asie et pays émergents ; efficacité énergétique, énergie et environnement ; distribution bâtiment. Sur ce dernier pôle qui renoue, pour la première fois depuis 2007, avec une croissance interne annuelle positive (+5,5%, dont +3,9% au second semestre), le réseau britannique Build Center constitue la principale acquisition, dans l’attente bien sûr de la décision de l’autorité de la concurrence sur le dossier Brossette, laquelle « devrait intervenir fin mars » précise Pierre-André de Chalendar. Sur la distribution toujours, l’Allemagne enregistre la plus forte croissance suivie par la Scandinavie et par la France, pour laquelle le groupe indique une croissance à un chiffre sans plus de détail. Parallèlement, la situation en Europe du Sud reste difficile, tandis que l’Europe de l’Est et le Royaume-Uni ont évolué à un rythme jugé modeste. Une situation hétérogène qui devrait perdurer cette année, selon les prévisions détaillées par le dirigeant.

De nouvelles augmentations des prix de vente

Sur les marchés de la construction résidentielle, la poursuite de l’amélioration est attendue au premier semestre, teintée des mêmes disparités géographiques : nouveaux progrès en France, Allemagne, Scandinavie, et Benelux, mais poursuite d’une situation difficile en Europe du Sud et au Royaume-Uni. Toutes activités confondues, une relance vigoureuse devrait succéder à un début d’année atone en Asie et pays émergents. En Amérique du Nord, le groupe table sur le début de reprise dans la construction. La vision de 2012 pour Pierre-André de Chalendar demeure ainsi encore relativement positive. « En l’absence d’aggravation de la crise économique et financière, le groupe devrait maintenir un niveau d’activité satisfaisant », annonce-t-il en réitérant ses grands fondamentaux pour assurer cette croissance, et notamment  le renforcement des solutions à forte valeur ajoutée dans l’habitat, sur les marchés de l’efficacité énergétique, de l’énergie et de l’environnement, ainsi que le renforcement des points forts en saisissant les opportunités de consolidation – notamment pour l’activité distribution bâtiment. Optimiste et prudent à la fois, le Pdg double ses annonces d’investissements d’une affirmation à se montrer vigilent à l’évolution des marchés, « pour mettre en œuvre avec réactivité les mesures d’adaptation qui s’avèreraient nécessaires ». Autre déclaration forte, celle de nouvelles augmentations des prix de vente « pour répercuter la hausse des coûts des matières premières et de l’énergie ».

Commentaires

Saint-Gobain très satisfait de 2011 et confiant pour 2012

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX