En direct

Saint-Gobain, tout va bien
Benoit Bazin, directeur général du groupe Saint Gobain. - © Eric Garault / Pascoandco

Saint-Gobain, tout va bien

Adrien Pouthier |  le 27/07/2022  |  France Saint-GobainNégoceRésultats semestriels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Industrie
France
Saint-Gobain
Négoce
Résultats semestriels
Valider

Le géant des matériaux a bouclé un excellent premier semestre avec un chiffre d'affaire en hausse de 15% par rapport à 2021, année "historique" en termes de résultats. Et il assure qu'il attend sereinement la suite malgré la crise énergétique et la flambée des prix des matières premières.

Benoît Bazin, le directeur général de Saint-Gobain va pouvoir passer un été serein.

Au 1er semestre, son groupe a en effet produit "des résultats excellents, une nouvelle fois en très forte progression après une année 2021 historique et malgré la situation (tensions géopolitiques, crise énergétique, inflation)", s'est-il réjoui lors d'une conférence téléphonique mercredi 27 juillet.

Les marchés porteurs de Saint-Gobain - la rénovation énergétique en Europe et la construction légère en Amérique du Nord - le sont restés et le groupe se dit confiant dans sa capacité à maîtriser l'impact de la hausse des coûts de l'énergie et des matières premières qu'il évalue à environ 3 Mds € pour 2022.

En chiffres cela donne : une activité en hausse de 15% à 25,5 Mds €, un résultat d’exploitation de 2,791 Mds € (+17,5%), un résultat net en hausse de 20,5 % à 1,814 Md €, un cash flow de 1,7 Md€ et un impressionnant taux de marge de 11% en hausse de 370 points de base par rapport au 1er semestre 2018 !

Croissance à deux chiffres partout

"Cette performance est le fruit des choix stratégiques faits il y a trois ans et de notre modèle multilocal", a expliqué Benoît Bazin.

Ainsi, le plan "Grow & Impact" de cessions (pour près de 6,5 Mds € de CA) et d'acquisitions ciblées (dont Chryso, KayCan, JCP pour un montant global de prêt de 3,5 Mds € de CA) continue de porter ses fruits.

Sur le même sujet Comment Saint-Gobain veut devenir un acteur majeur des revêtements de façade en Amérique du Nord

Dans le détail, les 5 segments opérationnels du groupe ont tous connu une croissance à 2 chiffres : Europe du Nord +15,2%, Europe du sud/Moyen-Orient +16,8 %, Amériques +16,9 % , Asie/Pacifique +26% , solutions de haute performance +12,5 %.

Des ventes en hausses donc mais des investissements conséquents également: " Nous avons augmenté notre capacité de production grâce à 590 M€ d’investissements sur le 1er semestre (+37%) pour 8 nouvelles lignes ou usines ", s'est félicité Benoît Bazin.

Et pour la suite ? "Nous restons attentifs aux évolutions macro-économiques mais aussi pays par pays grâce à nos équipes locales", a assuré le directeur général. "Elles sont prêtes notamment à réagir sur tous les scénarios alternatifs pour l’énergie. Et globalement nous somme prêts à surperformer le marché", a assuré Benoît Bazin.

Commentaires

Saint-Gobain, tout va bien

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil