Saint-Gobain négocie avec Bruxelles le rachat de l'allemand Maxit

Defawe Philippe |  le 11/02/2008  |  International

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Négoce
Valider

Le groupe français a proposé des aménagements à la Commission européenne dans le cadre de son rachat du groupe diversifié allemand Maxit, afin d'éviter des problèmes de concurrence, a indiqué lundi la Commission.
Les services européens de la concurrence ont en conséquence prolongé leur examen, se donnant désormais jusqu'au 4 mars pour décider d'autoriser l'opération, éventuellement avec des conditions, ou de lancer une enquête approfondie.
Ils comptaient initialement se décider avant le 19 février.
L'opération, d'un montant de 2,1 milliards d'euros, avait déjà été notifiée une première fois l'an dernier aux services européens de la concurrence. Mais Bruxelles avait jugé les informations fournies insuffisantes.
Ces divers contretemps retardent le bouclage de l'opération, qui doit permettre à Saint-Gobain de doubler sa taille dans les mortiers industriels. Lors de l'annonce du rachat de Maxit l'été dernier, le groupe français avait précisé vouloir le finaliser avant fin 2007.
©AFP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur