En direct

Saint-Gobain : cap sur l’habitat
Pierre-André de Chalendar, directeur général de Saint-Gobain. - ©

Saint-Gobain : cap sur l’habitat

CHESSA Milena |  le 28/12/2007  |  NégoceFrance entièreIndustrie

Jean-Louis Beffa l’avait ébauchée. Son successeur à la tête de Saint-Gobain la parachèvera. La stratégie de recentrage de la compagnie sur les métiers de l’habitat est en marche. Dernière illustration : la mise en vente de la branche conditionnement. Débarrassé de cet actif – qui lui permettra de financer la récente acquisition des mortiers allemands Maxit – Saint- Gobain sera positionné sur la construction et l’aménagement intérieur et extérieur, marchés locaux, moins sensibles aux grands aléas économiques. Pour enfoncer le clou, Pierre-André de Chalendar, le directeur général, a décidé une réorganisation du groupe en trois pôles, chacun ayant son propre moteur de croissance. Le premier rassemble les activités dans les matériaux de construction avec, comme moteur, l’efficacité énergétique ; le deuxième est la distribution bâtiment, mue par la consolidation de ce métier dans le monde. Enfin, le troisième regroupe les matériaux innovants. Cette stratégie semble plaire aux investisseurs : le français Wendel est devenu en trois mois le premier actionnaire de Saint-Gobain détenant désormais 15,5 %. Il n’en fallait pas tant pour relancer la récurrente rumeur d’un éventuel rapprochement entre la compagnie et son compatriote Lafarge.

Retrouvez le classement 2007 des 10.000 premières entreprises du BTP dans l'annuel Entreprises édité par le Groupe Moniteur, actuellement en kiosque. Pour le commander en ligne, cliquer ici.

Commentaires

Saint-Gobain : cap sur l’habitat

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur