En direct

Evénement

Saint-Gobain adopte une marque mondiale unique

JEAN-MICHEL GRADT |  le 24/11/2000  |  Second œuvreProduits et matérielsMaison individuelleIndustrieFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Second œuvre
Produits et matériels
Maison individuelle
Industrie
France
Europe
International
Immobilier
Logement
Valider

Accord réussi avec Dow Chemical pour le no 1 de l'isolation Isover

« Après une progression de 8 % l'an dernier qui s'était accompagnée d'un recul des prix (voir chiffres clés), nous tablons sur une nouvelle progression de 6 % à 7 % cette année avec des prix seulement stabilisés du fait de la concurrence (1). Mais avec des phénomènes atypiques de montagne russe dus à la saturation de l'outil de production. Reste qu'en cumul sur cinq ans : la hausse est de + 30 % », explique Eric Bourdon, le directeur marketing d'Isover Saint-Gobain. En effet, à l'instar du verre, la branche « isolation » du groupe fédère désormais ses activités à travers le monde sous une marque unique : « Isover Saint-Gobain ».

Le tertiaire, l'industriel et la rénovation

Avec une offre élargie à tous les créneaux de l'isolation, Isover se montre confiant pour 2000 et 2001. En effet, la commercialisation des « produits bleus » (polystyrène expansé ou PSEX) de l'américain Dow Chemical, débutée en octobre 1999, s'avère être un « plus », notamment en isolation thermique, sur l'offre sols et maison individuelle. Cette dernière se porte bien et Isover Saint-Gobain compte la développer encore, notamment en s'adressant au marché de la rénovation. Un site web Isover « grand public » va ouvrir fin 2000 et deux autres réservés aux entreprises et aux distributeurs en 2001.

Nouvelle carte logistique

Incidemment, l'accord avec Dow Chemical a permis d'accélérer la mise en place d'une nouvelle carte logistique qui permet des gains de productivité avec la distribution, à partir de 2 000 points de ventes : 80 % des produits passent par le négoce professionnel, 15 % en vente directe et 5 % en direct chantier.

En France, le marché des laines minérales bénéficie, pour 2000 et au-delà, d'un double impact positif : d'une part, les nouvelles réglementations acoustique et thermique (52 % de part de marché pour Isover), de l'autre, le fort effet de levier suscité par des opérations comme « Vivrelec » lancée par EDF. « D'autant qu'en s'appliquant aux bâtiments industriels et tertiaires, ces réglementations génèrent un fort potentiel de croissance pour nos produits qui sont, en plus, incombustibles », conclut Eric Bourdon.

Chiffres clés

CA d'Isover en 1999 : 232,5 millions d'euros (1,525 milliard de francs) soit + 8 % sur 1998.

Résultat net consolidé : 55,4 millions d'euros (368 millions de francs).

Ventilation client : 45 % artisans ; 35 % PME et 20 % particulier.

Effectif : 1 005.

CA de la branche « isolation et renforcement » : 18,7 milliards de francs, dont 52 % en Europe, 40 % en Amérique du Nord et 8 % en Asie.

Marché français de l'isolation : 32 % pour les mousses et 68 % pour les laines.

(1) Outre la concurrence de Rockwool, la pression est mise par les nouveaux entrants : Polyglass Fibraver et Fliederer.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur