En direct

Saint-Etienne Le nouvel espace public de la place Bellevue

VINCENT CHARBONNIER |  le 13/06/1997  |  France Collectivités localesAménagementTransportsDroit de l'urbanisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Collectivités locales
Aménagement
Transports
Droit de l'urbanisme
Architecture
Urbanisme
Réglementation
Valider

Porte de la ville, la place Bellevue occupe une fonction symbolique au sud de Saint-Etienne. En jachère depuis le transfert du dépôt de tramways et de bus de la Société de transports de l'agglomération stéphanoise à Saint-Priest-en-Jarez, ce carrefour de communications a fait l'objet d'un concours d'urbanisme remporté par Christian et Marina Devillers. Après concertation avec les habitants, le projet retenu dont le coût n'est pas encore arrêté entraînera une modification du plan d'occupation des sols en cours.

Les urbanistes parisiens ont tenu compte de la décision de localiser le futur centre hospitalier mutualiste au sud pour remodeler ce triangle autour de trois fonctions principales. Implanté au nord, sur la place actuelle, le marché disposera à l'avenir de 1 000 m2 supplémentaires. Intégré à l'espace public, un pôle d'échanges sera créé à l'emplacement de l'ancien dépôt pour permettre une meilleure liaison entre le tramway et neuf lignes de bus urbaines et suburbaines, le long d'une « avenue » tracée entre les rues Robespierre et Gabriel-Péri.

Un jardin public de 6 000 m2 sera aménagé en balcon au-dessus du pôle d'échanges. Un parking d'une centaine de places sera construit sous cet espace vert. L'ambition de Christian et Marina Devillers est de concevoir une « belle place publique », bien délimitée par des alignements d'arbres parallèles et réguliers.

Ce projet prévoit également d'améliorer à terme les relations entre les lignes de tramway et de chemin de fer qui devraient être électrifiées jusqu'à Firminy, et d'allonger les quais de la gare de Bellevue jusqu'à la rue Buffon, à la hauteur de la passerelle actuelle, pour renforcer le caractère multimodal de ce quartier.

PHOTO : Le projet retenu, dont le coût n'est pas encore arrêté, entraînera une modification du plan d'occupation des sols en cours.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil