En direct

Saint-Etienne Chazelle se développe dans l’esprit de son créateur
PHOTO - RHO-CHAZELLE - © dr

Saint-Etienne Chazelle se développe dans l’esprit de son créateur

VINCENT CHARBONNIER |  le 29/09/2008  |  EntreprisesLoireRhône

L’entreprise Chazelle (14,8 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 174 salariés) à Saint-Etienne, a célébré ses vingt ans cet été. Elle reste marquée par le destin de Marc Chazelle, son fondateur, tué en 2004 dans un rallye au Maroc. En 1988, après le rachat de Rattin et Faure, il avait tout de suite associé son frère Jean-Noël au suivi des travaux, pour se consacrer au développement et à la gestion de la société.

Apprentissage à tous les niveaux

L’empreinte de ce meneur d’hommes est toujours présente dans cette entreprise « centrée sur l’homme et le social ». Jean-Noël Chazelle tient à préserver cette « ambiance familiale » qui renforce la cohésion du personnel et favorise le recrutement de nouveaux salariés. Il mise aussi sur l’apprentissage, à tous les niveaux, de l’ouvrier à l’ingénieur. « Tous nos conducteurs sont formés chez nous par alternance », note le jeune patron qui faute de pouvoir trouver un coffreur a décidé d’en former un en interne.

Cet esprit d’équipe a permis à l’entreprise de gros œuvre de réaliser de grands chantiers comme l’église Le Corbusier à Firminy. Ces travaux très techniques ont amélioré la qualification de l’entreprise, désormais certifiée. Cette année, son activité sera boostée par le chantier de la deuxième tranche de l’hôpital du Puy-en-Velay, engagé après celui de Roanne en cours de finition. Ces travaux auront un impact sur son chiffre d’affaires qui devrait progresser de plus de 4 millions à près de 19 millions d’euros.

Les marchés publics représentent 60 % de ses chantiers, les logements neufs 25 %. L’entreprise travaille essentiellement pour des promoteurs régionaux comme Bessenay, Cogecoop, etc. et aussi pour des nationaux comme Bouygues Immobilier. Une vingtaine de salariés est affectée à des travaux d’entretien : la société est notamment adjudicataire de la Ville et du centre hospitalier universitaire de Saint-Etienne.

A l’avenir, l’entreprise convertie à la conception-réalisation veut se développer en dehors des frontières ligériennes, dans l’agglomération lyonnaise. Avant d’ouvrir un dépôt, elle a loué un parc de matériels à Chassieu (Rhône) pour conduire de premières opérations à Lyon.

Commentaires

Saint-Etienne Chazelle se développe dans l’esprit de son créateur

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur