En direct

SAINT-DENIS - GARGES - SARCELLES Le projet de tramway sur pneus plus cher que prévu

JEAN TILLOY |  le 22/03/2002  |  TransportsCollectivités localesArchitectureAménagementCher

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Collectivités locales
Architecture
Aménagement
Cher
Seine-Saint-Denis
Val-d'Oise
France entière
Etat
Valider

Inquiétude des communes

Le coût du projet de transport en commun en site propre entre Saint-Denis-Université et la gare RER D de Garges-Sarcelles (6,6 kilomètres), via Pierrefitte, exploité en tramway sur pneus, vient d'être nettement revu à la hausse par les services de la direction départementale de l'Equipement de Seine-Saint-Denis.

Initialement inscrite dans le contrat de Plan Etat-région 2000-2006 pour un montant de 53 millions d'euros, l'opération s'élèverait aujourd'hui à 99 millions d'euros. Empruntant pour l'essentiel la RN1 et la RN16, ce tramway doit desservir les villes de Saint-Denis, Pierreffite-sur-Seine, Sarcelles et Garges-les-Gonesse. Cette réévaluation fait craindre aux municipalités concernées sa transformation en ligne de bus en site propre.

Serge Méry, vice-président du conseil régional chargé des transports, réaffirme son engagement à la réalisation de cette ligne de tramway, mais appelle à de nouvelles discussions pour trouver les 46 millions d'euros manquants : « Cette nouvelle évaluation vient du fait, qu'à l'origine, les négociations ne portaient que sur un projet de bus en site propre, sans requalification des deux routes nationales », explique-t-il. Pourtant, le schéma de principe de ce projet de tramway sur pneus avait été validé par le Syndicat des transports d'Ile-de-France, le 10 octobre 2000, pour un coût de 53 millions d'euros.

« Ce projet doit être poursuivi et des compléments de financement intégrés, en 2003, dans le cadre du bilan à mi-parcours du contrat de Plan », estime Michel Perrot, directeur général adjoint de la communauté d'agglomération Plaine Commune.

Le 20 mars, la commission de suivi du STIF devait décider des suites à donner à ce dossier dont l'enquête d'utilité publique était fixée à l'automne.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur