En direct

Sacyr annonce sa sortie d'Eiffage
Luis del Rivero, président de Sacyr - ©

Sacyr annonce sa sortie d'Eiffage

Defawe Philippe |  le 09/04/2008  |  InternationalEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Entreprises
Europe
Valider

Le groupe espagnol Sacyr Vallehermoso a annoncé qu'il allait vendre les 33,32% qu'il détient depuis un an dans Eiffage et qu'il était parvenu à un accord avec des institutionnels français au prix de 63 euros par action.
Si l'information se concrétise, cela signifierait une double victoire pour Jean-François Roverato, le président du troisième major français du BTP: d'une part, il a fait échec à la tentative de prise de contrôle d'Eiffage par Sacyr; d'autre part, ses nouveaux actionnaires – dont l'identité reste à préciser – sont des institutionnels, comme il le désirait. A contrario, il s'agirait clairement d'une défaite pour Luis del Rivero, le président de Sacyr, qui abandonne la partie en réalisant une toute partie plus value, d'un euro environ par action, soit quelque 30 millions.
Car, il y a un si. Quelques heures avant l'annonce du groupe ibérique, on apprenait qu'un juge d'instruction parisien avait placé sous séquestre lpour 1,8 milliard d'euros d'actions Eiffage détenues par Sacyr dans le cadre d'une plainte du groupe français sur une éventuelle "diffusion de fausses informations". Selon une information de l'hebdomadaire Le point reprise par l'AFP mais non confirmée côté espagnol, Luis del Rivero, serait même convoqué en mai chez le juge d'instruction. Toute concrétisation de la vente supposerait donc une levée du séquestre.

Le silence des acheteurs
Eiffage de son côté se montre peu loquace s'en tenant à la version selon laquelle il ne négocie pas avec Sacyr. Autre fait troublant: le silence des investisseurs institutionnels donnés acheteurs (Caisse des dépôts, Groupama, CNP…) qui restaient cois toute la journée. Comment expliquer aussi que lundi, Luis del Rivero, assurait que son groupe n'avait reçu aucune offre pour sa part dans Eiffage? Ou que l'annonce de la vente ait été faite quelques heures avant la tenue du conseil d'administration de Sacyr, mercredi, qui était supposé la décider?
Les boursiers pour leur part, donnaient Sacyr perdant: à la bourse de Madrid, l'action Sacyr qui avait ouvert en hausse mercredi matin a décroché dans l'après-midi et chutait de 5,23% à 21,4 euros, dans un marché en hausse de 1,05% vers 16H50 (14H50 GMT). Dans un marché en baisse de 0,77%, Eiffage reculait de 1,10%, repassant sous la barre des 60 euros. Difficile de parler d'un coup de chapeau!
Françoise Vaysse

Une réaction, une suggestion... Ecrivez-nous !

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur