En direct

RTE va investir 146 millions d’euros en 2013

le 12/04/2013  |  France entièreCollectivités localesEnergieHautes-AlpesAlpes-de-Haute-Provence

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Energie
Hautes-Alpes
Alpes-de-Haute-Provence
Bouches-du-Rhône
Valider
PACA -

Dans une région où la consommation électrique continue de croître ( 1,6 % en 2012 et 4,2 % en six ans), RTE (Réseau de transport d’électricité) engage de lourds investissements pour renforcer l’alimentation des zones en tension, accompagner le développement des énergies renouvelables et moderniser les infrastructures de réseau vieillissantes. En 2013, l’opérateur prévoit 146 millions d’euros d’investissements contre 102 millions en 2012.

Liaisons souterraines

Ce budget va permettre la montée en puissance du « filet de sécurité électrique » de l’est de Paca, trois liaisons souterraines à 225 000 volts sur un total de 107 km. Ce chantier, qui « pèse » 200 millions d’euros, sera achevé en 2015. Il mobilise 82 millions en 2013. « Le génie civil progresse selon le calendrier prévu et les équipes débutent à présent la pose des câbles dans les fourreaux, à partir d’énormes tourets pouvant peser jusqu’à 50 t », explique la directrice de RTE Paca, Catherine Greiveldinger.
Dans les Hautes-Alpes, RTE, après une première phase de concertation, va mettre à l’enquête publique la modernisation du réseau de la Haute-Durance, un autre projet à 230 millions d’euros dont la réalisation (un nouveau réseau structuré autour de deux lignes à 225 000 volts avec 90 km de lignes créées et 110 km de lignes « effacées » du paysage) devrait, sauf obstacle, s’échelonner de 2014 à 2020.
Trois autres opérations majeures sont prévues. A Marseille, le renforcement de l’alimentation électrique, un programme de 100 millions engagé avec ErDF depuis 2008 et qui se poursuivra avec la création de postes et liaisons souterraines au Vieux-Port (36 millions), à la Belle de Mai (8 millions) et à ChâteauGombert (32 millions). Dans le Pays d’Arles, le renforcement de la sécurité électrique avec un nouveau poste à Graveson et des nouvelles lignes souterraines ; soit 68 millions d’euros engagés à la fin 2013 ou au début 2014.

Câble sous-marin

Enfin, pour répondre au développement du photovoltaïque dans les Alpes-de-Haute-Provence (qui contribue à faire de la région le premier parc photovoltaïque de France avec 530 MW installés), une ligne 225 000 volts Boutre/Sainte-Tulle doit être créée (déclaration d’utilité publique à l’été, travaux début 2014, 14 millions d’investissements).
« Nous commençons aussi à nous pencher sur un projet de câble sous-marin 400 000 volts reliant le golfe du Lion et le golfe de Fos afin de garantir la sécurité de l’approvisionnement électrique de Paca qui doit majoritairement importer son électricité », ajoute Catherine Greiveldinger. Les contours de ce dossier devraient être précisés cet été.

PHOTO - 716353.BR.jpg
PHOTO - 716353.BR.jpg - © HELIOS IMAGE/ROLAND GRUNCHEC/RTE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur