En direct

RTE expérimente un nouveau process de fabrication de transformateur électrique
Pour répondre à la demande de son client, la société portugaise Efacec a mis au point une structure mobile totalement étanche, qui répond aux caractéristiques d’une salle blanche et dans laquelle sont assemblées les différentes pièces. - © C.W.

RTE expérimente un nouveau process de fabrication de transformateur électrique

Christiane Wanaverbecq (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 08/10/2018  |  EnergieHautes-Alpes

Dans les Hautes-Alpes, à l’intérieur du poste électrique de L’Argentière, RTE teste un nouveau procédé de fabrication de transformateur électrique. Pour pallier les difficultés de livraison, il a choisi de l’assembler intégralement in situ. Une première pour l’opérateur.

Depuis quatre ans, Réseau de transport électrique (RTE) est mobilisé sur le chantier de renouvellement du réseau électrique dans le nord des Hautes-Alpes. Le succès de la fabrication d’un transformateur assemblé sur site est une des innovations du « programme de la « Haute Durance », un chantier au long cours qui doit se terminer en 2021. Philippe Martin, responsable de projets, supervise tout particulièrement cette opération qui consiste à fabriquer trois nouveaux démonstrateurs : deux doivent intégrer le site du poste électrique existant de L’Argentière ainsi agrandi, le troisième va équiper le nouveau poste de Pralong créé sur la commune d’Embrun.

 

Une première

 

En temps normal, le transformateur est livré sur site déjà assemblé. Mais en l’absence de garantie d’un transport sûr pour le livrer depuis son lieu de fabrication, RTE a choisi un autre process. « Nous avons étudié différentes options. Par exemple, la livraison depuis l’Italie et la Savoie a été abandonnée compte tenu du gabarit des ouvrages d’art qui n’auraient pas supporté un poids de plus de 200 tonnes. Même situation avec l’option d’un transport depuis Marseille. Sur le trajet, il aurait fallu emprunter le pont de La Savines-le-Lac. Mais, là aussi, c’était impossible. Le transformateur monté pèse plus de 200 tonnes. Le pont supporte des convois exceptionnels de 78 tonnes au maximum », raconte Philippe Martin.

Si l’assemblage sur site de parties constituant un transformateur se pratique depuis les années 1990 avec notamment un circuit mécanique en tronçons, l’assemblage intégral d’un transformateur in situ n’avait jamais été tenté jusque-là.

 

Société portugaise

 

Après une étude approfondie, le Centre national d’expertise du réseau choisit une autre méthode. Lors de l’appel d’offres international lancé en 2012 pour choisir son prestataire, il inscrit dans le cahier des charges la capacité à le construire sur site dans des conditions similaires à celles d’une usine.

Choisie en 2014, la société portugaise Efacec a su répondre au défi. Après un premier transformateur installé et monté à l’intérieur de l’enceinte du poste électrique de L’Argentière, entre juillet 2017 et mai 2018, elle renouvelle le process de fabrication. Une dizaine d’opérateurs sont actuellement occupés à réaliser les dernières finitions avant de recouvrir les trois bobines de la cuve supérieure, sorte de « cloche », et de plonger l’ensemble dans l’huile. Cette dernière consiste à protéger les bobines avec du carton et du bois et les connexions en cuivre avec du papier. Une fois celle-ci réalisée, le transformateur sera transporté une quarantaine de mètres plus loin pour son emplacement définitif au sein du « banc-transformateur ». « Chaque transformateur est composé de trois bobines de 18 tonnes chacune, d’un circuit magnétique de 70 tonnes et de deux cuves, une inférieure et une supérieure, ainsi que des connexions. L’ensemble sans huile pèse 180 tonnes. Avec l’huile, il pèse 227 tonnes », détaille Philippe Martin.

 

Structure mobile

 

Comme pour le premier transformateur, les différentes pièces, telles les feuilles du circuit magnétique, ont été fabriquées dans [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

RTE expérimente un nouveau process de fabrication de transformateur électrique

Votre e-mail ne sera pas publié

Rémy BROSSARD

09/10/2018 16h:17

Véronique, Ci joint un article qui peut vous intéresser. Cordialement, Rémy BROSSARD

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur