Règles techniques

RT 2012 : la dérogation des logements collectifs prolongée

Mots clés : Bâtiment d’habitation collectif - Bâtiment d’habitation individuel - Réglementation thermique et énergétique

Publié le 24 décembre au « Journal officiel », l’arrêté du 21 décembre 2017 relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments étend le statut particulier des nouveaux immeubles d’habitation – leur permettant une consommation d’énergie maximale de 57 kWh.m2.an – jusqu’au 31 décembre 2019.

Au sein des réglementations thermiques, la dérogation accordée aux bâtiments collectifs d’habitation a toujours été âprement contestée. Et le débat n’est pas près de s’arrêter : l’arrêté du 21 décembre 2017, publié le 24 décembre au « Journal officiel », prolonge ce régime spécifique jusqu’au 31 décembre 2019. Précédemment, il devait s’achever le 31 décembre prochain.

De la sorte, si un immeuble de logements fait l’objet d’une demande de permis ou d’une déclaration préalable déposée avant 2020, sa consommation conventionnelle d’énergie primaire (Cep) devra être inférieure à une valeur de 57 kWh/(m².an) pondérée par des coefficients reflétant sa situation géographique. Pour les autres édifices, la limite reste à 50 kWh/(m².an).

 

Absence d’argumentation

 

La synthèse de la consultation publique, qui accompagne l’arrêté, décrit « des positions très tranchées » entre les partisans de la sobriété énergétique et les défenseurs des économies financières. Le rapport souligne toutefois que « très peu d’avis ont formalisé une analyse macro-économique tenant compte de l’impact de cette mesure sur les gains énergétiques, leur impact sur les factures énergétiques des ménages ou encore les gains en émissions de gaz à effet de serre. »

Au vu de cette bataille idéologique dénuée d’arguments chiffrés, les pouvoirs publics ont finalement choisi de ne pas trancher pendant deux ans. D’ici là, l’expérimentation E+C- devrait apporter quelques précieuses informations sur les surcoûts liés à la performance énergétique.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X