En direct

Royaume-Uni : Signature d’un mémorandum avec la Chine sur le ferroviaire

le 03/07/2014  |  MancheEuropeInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Manche
Europe
International
Valider

Les deux pays espèrent ainsi profiter de leurs savoir-faire mutuels dans le secteur du rail, collaborer sur leurs marchés domestiques et décrocher, ensemble, des contrats à l'international.

Le ministre britannique des Transports, Patrick McLoughlin, et le directeur général du "Comité national chinois du développement et de la réforme", Xu Shaoshi, ont signé, le 17 juin, à Londres, un accord bilatéral de coopération entre leurs industries ferroviaires respectifs, afin de « stimuler la croissance économique et l’emploi, et améliorer les compétences ».

Le mémorandum stipule que ce partenariat couvre notamment « la construction et la rénovation de lignes ferroviaires, l’offre de matériaux et de services sur des marchés tiers, une collaboration sur la recherche et le développement dans le secteur ferroviaire, la conception de gares, la fourniture de matériel, les systèmes de sécurité, ou encore la réduction de la consommation d’énergie et le respect de l’environnement sur des projets ferroviaires. »

Inquiétude au Royaume-Uni

Le ministre britannique des Transports s’est réjoui de la signature de cet accord bilatéral. « Le Royaume-Uni et la Chine ont tous les deux intérêt à augmenter leur collaboration dans le rail. Le ferroviaire est couronné de succès dans nos deux pays, et nous pouvons nous vanter de disposer d’une expertise de niveau mondial dans ce secteur », s’est-il félicité. « Les "success stories" de demain se dérouleront dans les économies qui investissent dans les infrastructures et qui accueillent à bras ouverts la participation de pays étrangers. Nous voulons que ce partenariat soit gagnant-gagnant, et générateur de croissance économique et d’emplois ici et à l’étranger, en incluant la Chine ».

En réponse aux inquiétudes de certains entrepreneurs outre-Manche, le ministère des Transports a précisé que « l’accord prévoyait que tous les contrats remportés au Royaume-Uni devraient s’appuyer sur la chaîne d’approvisionnement britannique », et que « le Royaume -Uni s’attendait à ce que les entreprises britanniques aient un accès plus important au marché chinois ».

Plus d’information avec le BEM, la lettre de la construction à l’international

Commentaires

Royaume-Uni : Signature d’un mémorandum avec la Chine sur le ferroviaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur