En direct

Routes : un nouveau président pour l'Usirf

Defawe Philippe |  le 12/12/2006  |  France TransportsTravailInternationalTransports mécaniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France
Transports
Travail
International
Transports mécaniques
Valider

Xavier Lepercq, 56 ans, est le nouveau président de l'union des syndicats de l'industrie routière française (Usirf). Directeur général France du groupe Colas, en charge des filiales Sacer, Somaro et Spac, il a été élu en assemblée générale le 12 décembre dernier pour succéder à Philippe Gresset.

Cette succession intervient dans un contexte favorable, qualifié même d'"historique" par Philippe Gresset. Le dynamisme des entreprises routières ne faiblit pas. Leur chiffre d'affaires depuis le début de l'année est en hausse de 11,6% par rapport à la même période en 2005 et devrait s'établir pour l'année à quelques 15 milliards d'euros en France. En volume, cela correspond à une progression de 4,5%, progression plus modeste due à la forte hausse des coûts des matériaux et des produits pétroliers : les coûts pour les entreprises ont augmenté de 7%. Les carnets de commande sont très garnis (+12,9%) et représentent 6 mois d'activité en octobre. Cette vitalité du secteur est portée par les collectivités locales, notamment les communes, qui sont aujourd'hui le premier donneur d'ordre avec 54,4% de parts de marché.

"Pour 2007, nous nous attendons à un ralentissement de la croissance mais nous restons optimistes", indique Philippe Gresset. Seul point noir : le désengagement progressif de l'Etat qui, même s'il représente désormais une faible part de l'activité, garde un effet entraînant pour les autres donneurs d'ordre public. A l'unisson de la FNTP, l'Usirf s'inquiète de voir les ressources de l'Agence de financement des infrastructures de transport en France (Afitf) s'amenuiser au point qu'elle devra se contenter dès 2009 de ses ressources pérennes, soit 800 millions d'euros par an. "A moyen terme, l'absence de programmation connue pour les investissements routiers sur le réseau national prive les entreprises de visibilité. D'autant que de nombreuses interrogations subsistent quant aux futurs PDMI (plan de développement et de modernisation d’itinéraire)."
Julien Beideler

Le parcours du nouveau président


Diplômé de l'ICPI (institut de chimie et de physique industrielle), Xavier Lepercq a débuté sa carrière au sein du groupe Colas en 1975. De 1975 à 1987, il sillonne la France, tour à tour ingénieur travaux à Perpignan, chef de secteur en Corse puis chef de centre à Aubagne, Montceau-les-Mines, Bonneville. En 1988, il rejoint la filiale canadienne Sintra dont il devient président en 1991 avant d'être nommé aux Etats-Unis un an plus tard à la présidence de Barrett Paving Materials (New Jersey). En 1995, il prend les rênes de IA Construction (Pennsylvanie) avant de revenir en France en 1998 comme P-DG de Sacer. Depuis 2000, il est directeur général France du groupe Colas, en charge des filiales Sacer, Somaro et Spac.

Les actions en faveur de jeunes portent leurs fruits


L'Usirf s'est fixé l'objectif de recruter 5000 jeunes (moins de 30 ans) par an pendant cinq ans. En 2006, les vingt SPRIR (syndicat professionnel régional de l'industrie routière) se sont mobilisés pour accueillir au mois d'avril dernier plus de 5300 jeunes et 550 enseignants dans 250 entreprises lors de "journées portes ouvertes". "L'opération a été un succès, s'est félicité Philippe Gresset. Les jeunes ont découvert des métiers qu'ils ne connaissaient pas et un dialogue constructif s'est instauré avec leurs enseignants. Notre objectif n'est pas de les orienter vers des filières techniques mais de démystifier ce que sont les travaux publics et particulièrement les métiers de la route." L'action sera donc reconduite en 2007, du 13 au 24 mars avec l'objectif de multiplier par trois le nombre d'élèves visiteurs. Ces efforts de sensibilisation commencent à porter leur fruit puisque les formations qualifiantes en alternance et l'apprentissage progressent nettement. En 2006, plus de 300 jeunes sont entrés en formation "constructeur de routes en voirie urbaine", ce chiffre devant passer à 400 dès 2007. Parallèlement, 15 nouvelles sessions "CAP routes" et Bac Pro TP ont été ouvertes depuis la rentrée de septembre et 14 classes supplémentaires sont d'ores et déjà prévues pour l'année prochaine.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil