En direct

Rouen (Seine-Maritime) - Sans attendre l’arrivée du train

le 24/01/2014  |  Seine-Maritime

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-Maritime
Valider
Lauréat -

La création de la nouvelle ligne ferrée Paris-Normandie (la LNPN) supposera la construction d’une autre gare à Rouen, probablement sur la friche ferroviaire de Saint-Sever, sur la rive gauche de la Seine. Mais pourquoi laisser vide ce lieu pendant encore quinze ans au moins ? Le dispositif proposé doit permettre aux Rouennais de se réapproprier rapidement le site. Une première ouverture, partielle, du territoire est suggérée, avec des usages plus ou moins temporaires : événements festifs, réemploi de bâtiments existants, etc. Ces 35 ha, incluant le sud de l’île Lacroix, seraient alors progressivement colonisés jusqu’à l’urbanisation finale des zones impactées par la future gare. Souple, ce processus s’adapterait aux besoins définis au fur et à mesure. Une armature d’infrastructures pérennes est néanmoins prévue. Ainsi le viaduc routier du quai Jacques-Anquetil, véritable balcon sur le fleuve, serait conservé et transformé.

PHOTO - 766188.BR.jpg
PHOTO - 766188.BR.jpg - © docs : Bernard Cèbe lafille naudin stablon
PHOTO - 766189.BR.jpg
PHOTO - 766189.BR.jpg - ©

Projet « Rouen : Que m’Anquetil ? ».

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur