Rouen Rigueur et prudence

Partager

Malgré un budget général en très légère augmentation de 3,24 %, la section investissement avec seulement 254 millions de francs fait figure de parent pauvre, le montant des opérations programmées ne s'établissant qu'à 149,1 millions de francs (139 millions de francs en 1996 et 152 millions en 1995).

Selon le maire, Yvon Robert, les opérations prévues ont fait l'objet « d'une sélection rigoureuse » et se veulent « représentatives des orientations formalisées en décembre dernier dans le programme pluriannuel d'investissement (700 millions de francs de 1997 à 2001) ».

Mais, la municipalité se trouve, malgré le relèvement de la fiscalité ( + 35 % prévus sur la période 1995 à 1997), dans une situation d'endettement telle que rigueur et prudence s'imposent en vue de retrouver, à terme, une réelle capacité d'autofinancement.

L'heure n'est donc pas aux grands projets spectaculaires mais plutôt à l'amélioration de l'environnement urbain, du cadre de vie et aux travaux de voirie (15 millions de francs), le grand rendez-vous de l'année étant le départ du Tour de France en juillet. Dans le même esprit d'économie, la municipalité engage une politique de cession du patrimoine (près de 30 millions de francs attendus en 1997) compensée, il est vrai, par l'acquisition de la caserne Pélissier (23 millions de francs) où seront rassemblés les services techniques de la ville, actuellement dispersés.

A noter également, une mobilisation relativement importante de crédits pour le secteur de l'enseignement (20,2 millions de francs) avec notamment 15,9 millions pour les écoles maternelles et primaires.

Enfin, 1997 sera l'année du choix technique définitif concernant le 6e franchissement de la Seine, investissement majeur des années futures (1,5 milliard de francs environ).

CHIFFRES CLES

Habitants : 102 720.

Budget total : 1263 MF (+ 3,18 %). Principal : 1070 MF (+ 3,58 %). Annexes : 193 MF (+ 1 %).

Investissement* : 254 MF. Principal : 237,5 MF (- 2,26 %) Annexes : 16,5 MF (- 2,9 %).

Charge de la dette : 122,4 MF (+ 0,8 %).

Fiscalité ** : + 1 %, 391,9 MF.

Epargne nette : 54,3 MF.

PHOTOS : 1 Yvon Robert, maire de Rouen.

2 LE CHANTIER VEDETTE

Terminal sucre du port de Rouen.

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

30 - CC RHONY VISTRE VIDOURLE

Fourniture et acheminement de gaz

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil