En direct

Roubaix Un contrat de rue offensif à l'Epeule

le 23/10/1998  |  NordFrance Collectivités localesAménagementSEM

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Nord
France
Collectivités locales
Aménagement
SEM
Urbanisme
Architecture
Etat
Valider

Un ensemble d'opérations de requalification urbaine viennent d'être engagées rue de l'Epeule à Roubaix, coeur du quartier du même nom, en plein déclin depuis une vingtaine d'années, retenu dans le périmètre du grand projet urbain ainsi que dans celui de la zone franche. L'originalité du projet est que, rue de l'Epeule comme en centre-ville, la revitalisation commerciale est la clé de voûte de la transformation urbaine, et inscrit comme telle dans le contrat de rue. D'une part, des opérations classiques de requalification urbaine sont lancées dans le cadre du GPU : création d'équipements publics, réfection de la voirie, création de places de stationnement, nouvel éclairage urbain (dans la ligne de plan lumière élaboré par Robert Narboni), mise en place d'un nouveau mobilier. D'autre part, et c'est là l'aspect le plus original de la démarche, la ville, en partenariat avec la chambre de commerce, la chambre des métiers et Cepreco, organisme de formation dépendant de la CCI, a monté un dispositif visant à diversifier l'offre commerciale dans la rue.« Une étude, réalisée par SAD, cabinet spécialisé, a d'abord permis d'identifier les types de commerce de proximité qui avaient un potentiel de développement dans la rue. Les cellules vacantes étant dispersées tout au long de la rue, il a été décidé de reconcentrer l'offre commerciale à proximité du Colisée », explique Raouti Chehi, chargé du dossier à la mairie de Roubaix. La Communauté urbaine préempte les immeubles vacants, donne un mandat à la SEM « ville renouvelée » pour la réalisation du clos et couvert, puis les donne à bail à la SEM pour les travaux d'aménagement intérieur, dans le cadre d'une concession entre la ville et la communauté urbaine. La SEM crée ou recrée des cellules commerciales en rez-de-chaussée. Les partenaires ont recruté des « postulants » à la reprise d'enseignes. Les dix premiers sélectionnés ont commencé leur formation. Puis ils entreront dans les locaux que va leur louer la SEM. D'autres suivront, la SEM disposant déjà de 15 immeubles à rénover. PHOTO : C'est l'agence d'architecture B3L de Roubaix qui a conçu le parc Bell Brondeloire, vaste poumon vert créé au centre de l'Epeule en lieu et place d'une friche industrielle. PRECISION MONITEUR 4958 du 4/12/98 p.151 C'est l'agence Paysages (François-Xavier Mousquet et Thierry Louf) qui a conçu le parc Bell-Brondeloire dans le quartier de l'Epeule, en association avec les architectes de l'agence B3L.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil