En direct

Roselyne Bachelot-Narquin aime les architectes
Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture. - © Ministère de la Culture

Roselyne Bachelot-Narquin aime les architectes

JACQUES-FRANCK DEGIOANNI |  le 21/01/2021  |  CultureProfessionFrance Ministère de la CultureRoselyne Bachelot

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Culture
Profession
France
Ministère de la Culture
Roselyne Bachelot
Valider

Intervenant en clôture des vœux du Conseil national de l’Ordre des architectes (Cnoa), la ministre de la Culture a fait dans la câlinothérapie…

Dans une pastille vidéo de 6 minutes et 30 secondes qui clôturait, le 14 janvier dernier, les vœux 2021 du Conseil national de l’Ordre des architectes (Cnoa), Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, s’est exprimée - sans doute pour la première fois de son mandat (?) - sur l’architecture dont son ministère a la tutelle.

En empathie avec son auditoire, « à un moment où votre profession se mobilise encore plus fortement pour la transition écologique et est sérieusement touchée par une crise sanitaire sans précédent », elle a loué « la capacité d'adaptation remarquable » de la filière et délivré un auto-satisfecit sur les dispositifs déployés par le gouvernement pour « l'aide aux entreprises et aux agences d'architecture ».

En matière économique, elle a annoncé la création, en guise de « levier d’action financier » d’un « mécanisme de soutien pérenne adapté aux besoins de financement de la profession, doté de 10 millions d’euros, hébergé au sein de l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (Ifcic), qui agira comme établissement de crédit pour les architectes constitués en société, qui pourront emprunter ou solliciter des garanties d’emprunt ».

En parallèle, la ministre a évoqué « la préfiguration d'un observatoire économique de la filière et des métiers de l'architecture avec l'appui du Boston Consulting Group (BCG), les professionnels et leurs représentants ; pour mener une analyse précise de l'impact de la crise sur les sociétés d'architecture ».

Roselyne Bachelot-Narquin a également relevé le « moment politique d'affirmation de l'architecture à l'échelle de l'Europe, avec le New  European Bauhaus ». Et de préciser que « le lancement de ce programme est une reconnaissance de la place que doit prendre l'architecture en tant qu'élément essentiel de la culture dans l'effort de relance. »

Et de conclure : « Vous exercez un métier essentiel dont la nécessité est rarement apparue avec autant d'acuité qu'aujourd'hui. Vous pouvez compter sur moi et le ministère pour défendre, auprès de tous vos interlocuteurs, les valeurs de l'architecture. »

Nous voilà rassurés.

Commentaires

Roselyne Bachelot-Narquin aime les architectes

Votre e-mail ne sera pas publié

CC archi

30/01/2021 19h:16

Merci Madame Bachelot pour cet attention. Madame, Monsieur le journaliste je trouve votre ton et votre propos inutilement négatifs.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Date de parution : 02/2021

Voir

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil