En direct

Ronan Dantec, adjoint au maire de Nantes : « La moitié des émissions de GES de l’Europe liées aux décisions des élus locaux »
Ronan Dantec, adjoint au maire de Nantes - © © R.Dantec

Ronan Dantec, adjoint au maire de Nantes : « La moitié des émissions de GES de l’Europe liées aux décisions des élus locaux »

Carole Lanzi |  le 28/10/2010  |  Loire-Atlantique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Loire-Atlantique
Valider

Sans la mobilisation des collectivités locales, les objectifs climat-énergie de l'Union européenne seront « impossibles à atteindre », déclare Ronan Dantec, adjoint au maire et vice-président de Nantes Métropole dans le numéro spécial Enerpresse à paraître le 2 novembre.

En effet, 50 % environ des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l'Europe sont liées aux décisions prises par les élus locaux.
Mais les villes ne disposent toutefois pas des moyens pour financer les importantes dépenses d'investissement et de fonctionnement liées à la lutte contre ces émissions. D'où l'idée développée par les réseaux européens (notamment Eurocities) de négocier avec la Commission européenne et les Etats membres qu'une partie des fonds issus de la future vente aux enchères des permis d'émissions de GES aux entreprises (à partir de 2013) soit affectée aux collectivités locales. « Ce serait d'autant plus justifié, explique l'élu en charge des énergies et de la qualité environnementale des bâtiments, qu'au moins 50 % du produit de cette vente (qui pourrait représenter 50 milliards d'euros par an à l'horizon 2020) doit être consacré à la lutte contre le changement climatique ».
Les réseaux de ville demandent donc qu'à partir de la deuxième année, les montants alloués aux collectivités soient proportionnels aux baisses d'émissions réalisées. Des discussions doivent être entamées à ce sujet avec l'Etat français dans le courant de cet automne, confie-t-il à Enerpresse.

Pour vous procurer le numéro spécial d'Enerpresse au prix de 39 euros, contacter : stephanie.leclerc@groupemoniteur.fr

Numéro spécial Enerpresse du 2 novembre 2010
Numéro spécial Enerpresse du 2 novembre 2010 - © © Enerpresse
Un million d’euros par an

Le budget dévolu à la politique d'animation du Plan Climat pour Nantes métropole est d'un million d'euros par an. Pour mener à bien cette politique une équipe de 25 équivalents temps plein sera en place d'ici à la fin de l'année.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur