Industrie/Négoce Décoration

Romus, cette « anomalie du marché »

Alors que le marché est en récession depuis plusieurs années, le fabricant français d’outils et de profils pour les soliers et les peintres ne cesse de croitre. En six ans, il a vu son chiffre d’affaires multiplié par deux.

 

Depuis 1970, Romus invente et fabrique des gammes de profils de finition et de décoration, tapis d’entrée, produits d’accessibilité, accessoires et outillages destinées aux entreprises de pose de revêtements de sols et de peinture en France et dans plus de 70 pays. Et depuis six ans, alors que le marché de la décoration et de la peinture fait face à une conjoncture très difficile, l’industriel français ne connait pas la crise. Il a vu son chiffre d’affaires multiplié par deux. « Nous sommes une anomalie du marché, tient à préciser son pdg, Régis de Boissieu. Notre activité est en forte progression car nous sommes positionné sur des niches ».

Pour asseoir son activité et renforcer son leadership (Romus est le numéro un français et européen sur l’outillage, les profilés et les produits d’accessibilités. Et le numéro deux sur les tapis d’entrée) a réalisé d’importants investissements au cours de ces deux dernières années. Un peu plus d’un million d’euros.

Un nouvel ERP

La société a, notamment, étendu son outil industriel et logistique avec l’ouverture d’une usine à Bondoufle et d’un centre de stockage de profilés à Champlan, dans l’Essonne. « Par ces travaux, nous avons doublé notre surface de production et nous avons réaménagé notre système de stockage de plus 700 000 mètres linéaires afin de répondre plus rapidement aux commandes », détaille Régis de Boissieu. Nous avons ensuite modifié et amélioré les flux logistiques en créant cinq nouvelles lignes de préparation sur les autres activités : nous avons ainsi gagné + 30 % de capacité de stockage en outillage et en produits d’accessibilité ». En parallèle, la société essonnienne a renouvelé son ERP. « Cela a duré 18 mois, précise le dirigeant. Il est opérationnel depuis début mars ». 

157 présentoirs installés 2016

 Pour 2017, la société compte poursuivre sur sa lancée. « L’année 2016 a été très bonne. Avec un marché qui repart, les perspectives sont excellentes, prédit Régis de Boissieu, d’autant que les activités tapis d’entrée et produits d’accessibilités sont en forte augmentation. Nous enregistrons des taux de croissance de plus de 30 % par an ». Pour soutenir leur développement, la société a aussi consenti de lourds investissements au niveau marketing et merchandising. « Nous avons créé un présentoir que nous avons déjà implanté dans 156 magasins en 2016. Nous comptons accélérer son déploiement cette année. Entre 200 et 300 meubles seront installé en 2017 ».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X