En direct

Roland-Garros reste à Roland-Garros
Le projet d'extension de Roland Garros - © Mairie de Paris

Roland-Garros reste à Roland-Garros

le 14/02/2011  |  ArchitectureParisFrance entière

Les élus de la Fédération Française de Tennis ont choisi dimanche 13 février le projet porté par la Ville de Paris pour le futur stade Roland-Garros, à l'horizon 2016. Un objectif : magnifier le site d'origine de la Porte d'Auteuil avec un projet "ambitieux, prestigieux, résolument tourné vers l'avenir, tout en s'inscrivant dans une continuité historique unique".

"Partira pas !" Après un suspense entretenu quelques jours avant le vote sur une possible délocalisation du tournoi de Roland-Garros, c'est bien le projet de Paris et le maintien sur le site de la Porte d'Auteuil qui a emporté les voix de la Fédération Française de Tennis (70,13 % des suffrages exprimés).
Toutes les installations des Internationaux de France seront donc regroupées sur le quartier de la Porte d'Auteuil : sur ses 14 hectares, intégrant pendant la durée du tournoi une partie du jardin des Serres d'Auteuil, le stade profitera de la proximité immédiate des installations du Centre National d'Entraînement (situées sur l'actuel stade Georges-Hébert) et des courts d'entraînement du stade Jean-Bouin, dont la concession a été confiée à la FFT en 2010.

273 millions d'euros

Cette nouvelle organisation sportive (35 courts extérieurs en terre battue au total) exploitera un site étendu, prévoyant notamment la construction d'un nouveau court de 5 000 places, celle d'un nouveau centre de presse (en lieu et place de l'actuel CNE), ou encore la totale réorganisation de la zone Ouest. Elle s'accompagnera surtout d'une véritable transformation du court Philippe-Chatrier. Celui-ci sera non seulement équipé d'un toit rétractable, permettant de jouer en cas d'intempéries, mais verra sa structure et son organisation totalement repensées. Des sessions de soirée pourront désormais y être programmées.
La Mairie de Paris, qui se félicite évidemment de ce choix, a de son côté annoncé que la révision du PLU pourra être lancée dès le Conseil de Paris d'avril 2011 pour autoriser la couverture du Court Philippe Chatrier. La FFT bénéficiera également d'environ 5 hectares supplémentaires, soit 60 % de surfaces en plus, de même que 2.500 m² de locaux nouveaux, pour le public pendant le Tournoi. Coût global du projet : 273 millions d'euros, un montant "deux fois inférieur aux dossiers de relocalisation" indique la FFT qui se réjouit également de la durée de la concession accordée par la Ville de Paris : 99 ans...

La nouvelle place des Mousquetaires et le futur court Philippe-Chatrier
La nouvelle place des Mousquetaires et le futur court Philippe-Chatrier
Quid des serres d'Auteuil ?

Principal point d'achoppement du projet : la question des serres d'Auteuil, impactées par un agrandissement du site des Internationaux de France de Tennis et qui met en colère les associations écologistes. La Mairie de Paris répond :

"La Ville réaffirme son attachement à ce que ce projet se mette en œuvre dans le strict respect du patrimoine et sans porter atteinte de quelque manière que ce soit aux éléments protégés du jardin des Serres ainsi qu'à l'intégrité des collections botaniques."

Selon la Mairie, ce projet n'impacte d'ailleurs "absolument pas les Serres Historiques d'Auteuil et les prestigieuses collections qui s'y trouvent. Les serres de travail et les serres chaudes sur lesquelles la FFT prévoit de créer un court de tennis sont très récentes puisqu'elles datent des années 1980 et 2000 et ne présentent aucun intérêt architectural."

"Au contraire, le projet permettra d'accueillir une partie des orchidées et des fougères dans des conditions plus dignes qu'aujourd'hui, dans de nouvelles serres qui entoureront le futur court. Et il n'est pas question de détruire une seule plante puisque le reste des collections sera exposé au Parc floral dans le Bois de Vincennes, composante du jardin botanique de Paris."

Commentaires

Roland-Garros reste à Roland-Garros

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX