En direct

Rizzanese Phase finale pour le projet d'aménagement hydroélectrique

MARIE-FRANCE GIULIANI |  le 11/06/1999  |  EnergieCollectivités localesHaute-Corse

EDF entend réaliser un barrage hydroélectrique sur la rivière du Rizzanese, entre les petits villages de Sorbollano et Sainte-Lucie de Tallano. Ce projet, qui nécessitera un investissement de 800 millions de francs, est en phase finale : l'enquête d'utilité publique devrait aboutir avant la fin de l'été 1999.

Déposé en 1996, ce projet qui suscite beaucoup d'interrogations de la part des riverains, s'inscrit dans la politique de diversification des sources d'énergie d'EDF en Corse. Les travaux, d'une durée de 4 ans, sont répartis en plusieurs lots dans le cadre d'un marché européen. L'usine, le barrage et la galerie ont déjà fait l'objet d'un appel d'offres, alors que les travaux de terrassements et de construction de locaux techniques, qui seront susceptibles d'intéresser les entreprises locales, seront proposés, une fois l'obtention de l'autorisation administrative rendue.

Situé en amont du tronçon le plus pentu et le plus énergétique du fleuve, le barrage sera construit en béton compacté au rouleau. D'une hauteur de 41 mètres, pour une longueur de crête de 140 mètres, il pourra être rehaussé d'une dizaine de mètres ultérieurement, en fonction des besoins des exploitants agricoles. Et ce conformément à une convention qu'EDF a scellée avec l'Office d'équipement hydraulique de la Corse.

La capacité de retenue du barrage, d'environ 1,3 million de m3 d'eau, prend en effet en compte les besoins électriques et d'irrigation. Le plan d'eau devrait s'étendre sur 11 hectares. L'eau sera amenée à la centrale, située sur la commune de Sainte-Lucie de Tallano, en aval, par une galerie souterraine de 6 km, puis par une conduite forcée de 1,3 km de long. La centrale, implantée au débouché des gorges du fleuve, sera équipée de deux turbines Pelton d'une puissance de 27 kWh, ce qui représentera près de 11 % de la puissance installée dans l'île.

Elle permettra une production annuelle proche de 80 millions de kWh, pour desservir l'Alta Rocca, le Sartenais, la vallée du Valinco et celle du Taravo, à l'Ouest. Le réseau électrique à 90 000 volts est voisin d'un kilomètre de la centrale, qui traverse Propriano à Porto-Vecchio. Les impacts sur l'environnement seront limités, notamment sur le plan visuel. Le régime hydraulique du fleuve sera réduit d'environ 15 %.

Parallèlement, EDF souhaite fournir de l'énergie par des éoliennes, où des projets sont en cours de gestation dans le Cap Corse où le premier permis de construire a été délivré, à Calvi et Bonifacio. Enfin, EDF travaille actuellement à un projet de câble ICO (Italie Corse) qui relierait Bonifacio à Santa Teresa dans l'île voisine de Sardaigne. Ce câble permettrait de venir secourir la production corse, en cas de difficultés.

Commentaires

Rizzanese Phase finale pour le projet d'aménagement hydroélectrique

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur