En direct

Risques professionnels : des moyens renforcés pour la formation des artisans du bâtiment
De g. à d. : Paul Duphil, Secrétaire général de l'OPPBTP, Patrick Liébus, président de la Capeb, et Jean-Jacques Châtelain, trésorier de l'Iris-ST. - © © Capeb

Risques professionnels : des moyens renforcés pour la formation des artisans du bâtiment

le 03/03/2017  |  SantéArtisansTechnique

La Capeb, l'OPPBTP et l’Institut de Recherche et d’Innovation sur la Santé et la Sécurité au Travail ont renouvelé leur partenariat en faveur de l’amélioration des conditions de travail des artisans du bâtiment. Conseils, formations, outils et solutions pratiques pour développer leur montée en compétences en matière de prévention des risques professionnels caractérisent le nouveau dispositif.

Initié en 2009 et renouvelé vendredi 3 mars, le partenariat entre la Capeb, l'OPPBT et l'Iris-ST en faveur de la santé et de la sécurité au travail, est orienté autour de 4 objectifs :

- Favoriser l’approche positive de la prévention : accompagner la prise de conscience des artisans sur le fait qu’agir en prévention améliore bien sûr la prévention des risques, mais aussi la performance de l’entreprise

- Faire de l’évaluation des risques professionnels la pierre angulaire de toute démarche de prévention en étudiant les pratiques des entreprises artisanales et en leur proposant des outils adaptés

- Privilégier une approche de la prévention par « métier » : proposer des conseils et recommandations issus des études et des observations des pratiques sur chantier

- Tenir compte des évolutions éventuelles du dispositif « pénibilité » et construire des solutions d’accompagnement opérationnelles des artisans

Pour répondre à ces objectifs, les partenaires mettront à disposition des artisans un plan d’actions déployé localement. Ce plan consiste notamment en des ateliers "DU" destinés à permettre aux artisans de mieux saisir l’intérêt et les bénéfices de l’évaluation des risques professionnels et à les accompagner dans la réalisation de leur document unique et leur plan d’action.

Des études spécifiques permettront également de mieux connaître leurs conditions de travail et leurs pratiques en matière de prévention avec pour finalité la production de solutions de prévention adaptées.

Enfin, l’accompagnement proposé aux artisans devra leur permettre de faciliter l’identification des facteurs de pénibilité et de mieux adapter l’entreprise en conséquence. Des actions à destination des entreprises artisanales pourront être mises en œuvre, une fois que les modalités d’application du "compte pénibilité" seront établies.

Commentaires

Risques professionnels : des moyens renforcés pour la formation des artisans du bâtiment

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur