En direct

Rillieux-la-Pape/Centre social Métamorphose

le 14/02/1997

Agrandi d'un volume vitré de 140 m2, le centre social « Les semailles », construit en 1973, affirme mieux son statut d'équipement public, et dispose d'un accès unique, plus fonctionnel et sûr que les nombreuses entrées d'origine. Nouvellement isolé par l'extérieur, l'édifice a changé d'image. Un enduit rouge taloché sur l'isolant égaie ses soubassements, contre le tapis de buis que les architectes - une jeune équipe lyonnaise - ont déroulé dans la cour. Les volumes supérieurs ont hérité d'un modeste bardage d'acier. Un brise-soleil aluminium protège la façade principale au sud et joue le rôle de signal sur l'avenue de l'Europe, axe principal de la ville nouvelle.

FICHE TECHNIQUE

Maîtrise d'ouvrage : ville de Rillieux-la-Pape (69).

Maîtrise d'oeuvre : Olivier Balaý, Philippe Boinay et Eric Pierron, architectes. Ingénierie : Chailleux (électricité), Gec (génie civil). Cordonnier, économiste. Robin, paysage.

Surface : 1 450 m2 neufs et restructurés.

Coût travaux : 4,8 MF HT bâtiment ; 500 000 F HT aménagement paysager.

Principale entreprise : Blanchet, charpente métallique.

Photos :

1. Le volume neuf, où se superposent l'accueil et l'administration, est précédé d'un grand auvent d'acier prélaqué.

2. Les architectes ont réalisé l'aménagement paysagé en même temps que la restructuration complète du bâtiment.

3. Le brise-soleil est composé d'éléments d'aluminium extrudés de 6 m de portée.

4. Détail de l'entrée.

Commentaires

Rillieux-la-Pape/Centre social Métamorphose

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur