En direct

Rigueur et suivi sur le chantier pour des parements de qualité

le 13/03/1998  |  ArchitectureParisSommeInternationalProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Paris
Somme
International
Produits et matériels
Béton
Professionnels
Valider

Sommaire du dossier

  1. Des murs isolés et revêtus exécutés en une fois
  2. Sommaire dossier BETON
  3. Prévoir la résistance et stabiliser les teintes : un modèle
  4. Bétons haute performance : les avancées du programme BHP 2000
  5. Des fibres métalliques pour renforcer les ouvrages
  6. Les bétons ductiles au centre des recherches
  7. La texture du béton révélée par la lasure
  8. Le polissage, haut de gamme des traitements de surface
  9. Préserver la qualité de parement grâce à l'hydrofugation
  10. Les contraintes mécaniques et esthétiques du TGV Méditerranée
  11. Les composites ciment-verre en grandes dimensions
  12. 5 500 t d'adjuvants, un pompage sur 700 m
  13. Des blocs de maçonnerie à double lame d'air
  14. Des murs coulés en béton architectonique avec engravures
  15. Rigueur et suivi sur le chantier pour des parements de qualité
  16. Eclaircir des bétons courants grâce à un additif
  17. Béton autoplaçant pour des voiles complexes
  18. Une structure par points porteurs
  19. Assurer le remplissage de moules inclinés
  20. Le béton prêt à l'emploi (BPE)
  21. Plus de produits soutenus par plus de services
  22. La vogue du béton imprimé
  23. L'Equipement poursuit les recherches sur le béton routier
  24. Projet BAP : deux années et demie d'études et 3,5 millions d'euros
  25. L'activité du BPE et de la préfabrication en hausse
  26. Aménagements agricoles : à la recherche de solutions optimales
  27. Béton UHP : réduire les délais et valider les calculs
  28. Chantiers de beaux bétons
  29. Couler un « beau » béton sur chantier
  30. A la recherche de granulats de substitution
  31. Un outil de prédimensionnement pour la conception des ponts-rails
  32. Des indicateurs pour mesurer la durabilité du béton
  33. Une protection longue durée des armatures
  34. Mortier colle prêt à gâcher
  35. Bicomposant reboucheur de fissure
  36. Ciment pour utilisation agricole
  37. Adjuvants pour BPE et préfabrication
  38. Les glenium en version plus souple
  39. Adjuvants pour bétons autoplaçants et désactivés
  40. Des colorants adaptés aux outils de mélange
  41. Béton pour les ouvrages agricoles
  42. Un entraîneur d'air prêt à malaxer
  43. Mortier spécial
  44. Des superplastifiants adaptés aux usages
  45. Ciment à haute résistance chimique
  46. Coffrage pour les corniches de pont
  47. Pompes à mortier et à béton
  48. Les PRM plus ergonomiques
  49. Suivre les banches de chantier en chantier
  50. Pompes à béton de 42 m de portée
  51. Mobilier urbain en béton
  52. La filiere beton retrouve le sourire
  53. Le béton partenaire de l'environnement
  54. Faciliter la construction des bâtiments
  55. Intégrer les murs antibruit dans le paysage
  56. Retenir les eaux pluviales dans les chaussées
  57. Réguler l'échange thermique des bâtiments
  58. Lutter contre la pollution des exploitations agricoles
  59. Les pavés dépollueurs
  60. Du béton d'environnement en sites ruraux
  61. Bétons de comblement : moins de gêne pour le voisinage
  62. Le béton respectueux de l'environnement
  63. Intégrer les centrales foraines
  64. Trier pour récupérer du granulat
  65. Récupérer le ciment
  66. Un réseau «Matériaux recyclés»
  67. Les projets nationaux présentent leurs résultats
  68. Sols Revêtement de sol antidérapant
  69. Isolation Enduit intumescent coupe-feu pour chemins de câbles
  70. Matériels de chantier Réhabilitation des réseaux par éclatement
  71. Structures, fondations Système antigraffiti pour béton brut
  72. Assainissement Fosse en béton pour assainissement non collectif
  73. Matériaux Colorant pour béton compact
  74. Aménagements urbains Margelles et dalles pour piscines
  75. Outillage Perceuse-visseuse de 18 V
  76. Assainissement Séparateurs d'hydrocarbures allégés
  77. Structures, fondations Mortier de réhabilitation pour réseaux sollicités
  78. Matériaux Superplastifiants pour bap et préfabrication
  79. Outillage Scies double lame à mouvements inversés
  80. Façades, bardages Corniche industrialisée concave
  81. Protection de travail Bottes légères imperméables à 100 %
  82. Les cimentiers investissent le Net
  83. Beton Pleins feux sur la mise en oeuvre
  84. Béton Esthétique
  85. Béton esthétique - Préfabrication Un double éventail de mégastructures réglées au millimètre
  86. Béton esthétique - Voirie Association de matériaux autour d'une place publique
  87. Béton esthétique - Béton banché Double injection pour des parements nets
  88. Béton esthétique - Bâtiment CGE de Toulouse : 3700 m2 de béton blond
  89. Béton esthétique - Réhabilitation Le Havre : respecter l'authenticité des façades
  90. Le lexique du béton esthétique
  91. Structures - 127 m de voile de 14 m de haut coulés en 13 fois
  92. Structures - BUHP et post-contrainte pour conforter un silo
  93. Sécurité - Des banches soumises à des conditions extrêmes
  94. Un nouveau béton ultraperformant
  95. Le Ductal à l'essai
  96. Pate de nettoyage du béton
  97. Deux portails dédiés au calcul de structures
  98. Enduit coupe-feu
  99. Ciments en sacs de 35 kg
  100. Adjuvant pour la préfabrication
  101. Sous-enduit monocouche d'imperméabilisation
  102. Abrasif à projeter pour le nettoyage des surfaces
  103. Hydrofuge en phase aqueuse
  104. Lasure béton
  105. Agent de viscosité
  106. Logiciel de calcul
  107. Dalle en béton précontraint
  108. Systèmes décoratifs pour revêtements de sols extérieurs
  109. Superplastifiant
  110. Connecteur pour plancher mixte acier-béton
  111. Mortier de réparation pour tunnel
  112. Désactivant de surface sans solvants
  113. Sites Internet
  114. Bétons innovants Le temps de l'audace
  115. Béton Ductal Maison-galerie au Muy (Var)
  116. Béton autoplaçant Centre d'art et de culture a Meudon (Hauts-de-Seine)
  117. Béton composite en façade 125 logements à Paris
  118. Coques en béton autoplaçant Couverture des quais de la gare d'Austerlitz, avenue de France, Paris
  119. Voiles gris et blancs 30 logements en accession sociale pour l'OPAC de Paris
  120. Voûte en 3 coques Jetée du terminal 2E à Roissy
  121. Des matériaux autonettoyants et dépollueurs
  122. Une peau métallique appliquée par projection thermique
  123. Construire avec les bétons architectoniques
  124. CONJONCTURE Le marché du béton ralentit
  125. Les TP et les grands chantiers tirent l'activité du béton
  126. Edition 2004 du guide Calcia
  127. Concours d'architecture CIMBETON 2004
  128. Un site internet pour « Adimer » le béton

-Pour Jean-Pierre Aury, consultant, rien ne s'oppose à la démocratisation des bétons architectoniques si ce n'est les habitudes des entreprises. -La tendance est plutôt aux bétons clairs que blancs, moins difficiles à réaliser, et au coulage en place des ouvrages.

La réalisation d'un béton architectonique suppose un choix délibéré de la part de la maîtrise d'oeuvre. Comment s'exprime t-il ?

JEAN-PIERRE AURY. La réussite du projet passe, bien sûr, par la concertation entre l'architecte, l'économiste et l'ingénieur. Mais il faut avant tout que l'architecte sache ce qu'il veut : il ne faut pas proposer du béton architectonique en variante sinon ce sera, à coup sûr, des parpaings et un enduit ! Il faut, au contraire, choisir un béton architectonique (1) pour sa force d'expression. De ce point de vue, les pièces écrites ont un rôle crucial puisque c'est à travers elles que l'architecte précise sa pensée. Actuellement, je constate qu'il y a de plus en plus de demandes émanant directement des entreprises.

La réalisation de bétons architectoniques pose-t-elle des problèmes de tenue mécanique dans le temps des ouvrages ?

Il n'y a pas d'incompatibilité entre l'amélioration de la qualité de parement du béton et ses qualités mécaniques. En effet, depuis une trentaine d'années, on s'aperçoit que chaque fois que l'on améliore les qualités esthétiques on augmente la durabilité du béton. Par exemple, alors qu'il est d'usage d'enrober les fers de 2 à 3 cm, avec un béton architectonique, on les enrobe de 4 cm. Résultat : la carbonatation est plus lente et on estime la durée de vie de l'ouvrage à une cinquantaine d'années.

Quelles sont les règles pour obtenir une bonne qualité de parement ?

Le véritable point de départ, c'est la rigueur. Ensuite, il faut respecter quelques règles : travailler avec un dosage en ciment minimum de 350 kg/m3 afin de garantir la pérennité de l'ouvrage, veiller à la régularité du « Slump » (2) qui ne doit pas varier de + /- 1 contre + /- 2 dans la norme (au Japon on arrive à des valeurs de + /- 0,5), utiliser des bétons très plastiques et avoir un rapport eau sur ciment E/C (3) aussi voisin que possible de 0,5.

Quels types de granulats faut-il choisir ?

Le choix des granulats est un point important car ils vont servir, associés au ciment, à donner au béton une double réponse technique et esthétique. Il faut que les sables soient d'une granulométrie de 0-5 ou 0-6 plutôt que 0-3 et roulés, de type alluvionnaire pour favoriser la rhéologie du béton. Si ce n'est pas le cas, il faut s'orienter vers des matériaux semi-concassés. En tout état de cause, la masse de fine (4) doit être comprise entre 100 et 200 kg/m3 (en plus du ciment). Il est possible, le cas échéant, d'effectuer une correction avec des fillers (5), d'une granulométrie comprise entre 10 et 250 microns.

Quel rôle doivent tenir les adjuvants dans les formulations ?

Il existe en particulier les plastifiants réducteur d'eau : moins il y d'eau, mieux on se porte ! Leur fonction secondaire de retard à la prise est également importante. En règle générale, si on prend une toupie de 6 m3, il faut que le béton conserve son Slump pendant au moins 1 h. C'est pourquoi, le temps de transport ne doit pas être trop long. Si la taille du chantier l'autorise, il peut être intéressant d'avoir une centrale à béton sur place. En matière de colorants, il existe deux grandes familles : les oxydes métalliques et les terres colorantes qui, à mon avis, ne sont pas encore assez utilisées malgré la création d'une association de promotion. Par ailleurs, je considère qu'il est indispensable de protéger les bétons avec des hydrofuges.

Quelles sont les règles à respecter sur le chantier ?

Il existe quelques recettes simples mais qui méritent d'être rappelées. Première règle, il faut que le coffrage soit étanche sinon il se produit des fuites de granulats et de laitance. En effet, lors de la vibration, la banche ne réagit pas à sa véritable fréquence propre : le système déstabilisé ne donne plus l'homogénéité de matière et de texture recherchée. Un plan de vibration doit être au préalable défini mentionnant le diamètre des aiguilles et la fréquence de rotation. Quant aux huiles de décoffrage, je leur préfère les cires qui existent sous différentes formes. Elles présentent l'avantage de modifier la tension superficielle : les molécules d'eau ainsi que les fines qui ne sont plus retenues facilitent le débullage. La manière d'introduire le béton dans les banches est également déterminante. Tout d'abord, la manche de bétonnage doit effectivement descendre dans le coffrage ! De plus, la hauteur de chute libre ne doit pas excéder 1 m de hauteur. Il faut couler le béton par couche de 0,5 m, en superposant les lits. Lors de la vibration, l'aiguille ne doit pas solliciter plus de deux couches. Il me semble enfin que le temps de bétonnage ne doit pas être inférieur à 10 mn/m3.

Quelles sont les tendances qui se dessinent en matière de bétons architectoniques ?

La tendance est plutôt aux bétons clairs que blancs. Ces derniers sont chers et demandent des précautions d'emploi. Avec les bétons clairs, il est plus facile d'harmoniser la couleur des minéraux à un site en respectant la lumière. Par ailleurs, nous assistons à une forte tendance en faveur du béton architectonique coulé en place.

(1) Béton architectonique : béton coulé en place ou préfabriqué, ayant le plus souvent un rôle structurel, qui met en valeur les qualités architecturales d'une construction. La qualité de parement est obtenue par l'usage de ciments blancs ou teintés, de sables particuliers, d'additifs et, éventuellement, par un traitement de surface. (2) Slump : hauteur d'affaissement et de plasticité d'un cône de béton frais (test au cône d'Abrams). (3) rapport E/C : rapport entre le dosage en eau et en ciment. (4) fine : poudre minérale de granulométrie analogue à celle de farines, de l'ordre du dixième de millimètres. Elle sert à améliorer la compacité des bétons. (5) Filler : matière minérale finement broyée, de l'ordre du dixième de mm, employée pour abaisser le coût des matériaux ou modifier les caractéristiques du béton.

PHOTO : Il n'y a pas d'incompatibilité entre la recherche de parements de qualité et le respect des contraintes mécaniques de l'ouvrage. Ici l'Historial de la Grande Guerre à Péronne (Somme),cabinet Ciriani, entreprise Léon Grosse.

Un alchimiste du béton architectonique

Jean-Pierre Aury avoue : « Quand j'étais jeune, mon rêve était d'être architecte ». Professeur de dessin et de peinture dans l'Education nationale, il s'établit à son compte en 1968 avec pour objectif de mener des recherches sur le béton. Si, dans un premier temps, il l'utilise le matériau pour réaliser des sculptures, son travail s'oriente très vite vers la formulation de bétons architectoniques pour des ouvrages de bâtiment et de travaux publics.

Il participe à des réalisations prestigieuses : formulation des bétons pour le musée du Louvre, à Paris ou, plus récemment, pour le stade Nagai à Osaka, au Japon, la cité judiciaire de Grace ou encore l'usine de traitement des eaux de Joinville, en région parisienne.

Pour Jean-Pierre Aury, « le béton est un matériau vivant qui concilie à la fois des contraintes esthétiques et techniques, d'où son qualificatif d'architectonique ».

Il préside par ailleurs, la commission technique de Betocib, organisme de promotion des bétons de ciments blancs.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur