En direct

Rhône-Alpes : « monter des projets d'aménagement complexes avec les communes»
Hervé Reynaud, président de l'établissement public foncier de l'Ouest Rhône-Alpes (Epora) - © MARTYNA PAWLAK
Interview

Rhône-Alpes : « monter des projets d'aménagement complexes avec les communes»

Propos recueillis par Vincent Charbonnier |  le 03/12/2018  |  Rhône-AlpesBailleurs sociauxAménagementFoncier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Rhône-Alpes
Immobilier
Bailleurs sociaux
Aménagement
Foncier
Valider

Hervé Reynaud, président de l'établissement public foncier de l'Ouest Rhône-Alpes (Epora).

 

Sur quel type d'opérations intervient l'Epora ?

C'est un outil d'ingénierie extrêmement moderne qui permet de monter des projets d'aménagement complexes avec les communes. Celui de Novaciéries à Saint-Chamond (Loire), sur l'ancien site de Giat Industries [Nexter aujourd'hui], est un bon exemple d'une opération d'envergure lancée dans de bonnes conditions. Nous intervenons aussi bien dans les bourgs ruraux qu'en secteur urbain. A chaque fois, l'implication de la collectivité est vitale. Depuis quelques mois, nous travaillons avec les bailleurs sociaux, notamment là où il y a de la vacance. Nous dépolluons et démolissons certains sites, puis nous les restituons aux bailleurs pour construire de nouveaux logements dans le cadre d'un parcours résidentiel plus adapté.

Vous êtes présents dans la Loire, le Rhône, l'Isère, l'Ardèche et la Drôme. Ce périmètre est-il susceptible d'évoluer ?

Nous aimerions l'étendre encore, sans qu'il n'y ait de volonté hégémonique de notre part. Il y a matière à discuter avec la métropole de Lyon sur certains secteurs fonciers moins dynamiques de son territoire. A l'inverse, des collectivités comme le département de l'Ardèche semblent se poser des questions sur le maintien de leur participation à l'Epora.

Avez-vous les moyens financiers de vos ambitions ?

Pour la première fois en 2017, nous avons emprunté 10 M€ alors que, jusqu'à présent, nous avions tout autofinancé.

Cette année, nous pensons à nouveau emprunter entre 10 et 15 M€. Nous sommes aussi très attentifs à l'évolution des taxes d'habitation et d'aménagement. Mais nous avons encore les moyens de nos ambitions, avec un budget de 60 M€ cette année.

Commentaires

Rhône-Alpes : « monter des projets d'aménagement complexes avec les communes»

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur