En direct

Rhin supérieur Climat et bâtiment : un cluster transfrontalier en gestation
PHOTO - Est79 EdF Brisach.eps - © EDF

Rhin supérieur Climat et bâtiment : un cluster transfrontalier en gestation

Laurent miguet |  le 27/11/2008  |  EnergieTechniqueEfficacité énergétiqueHaut-RhinFrance entière

Dans la mise en réseau des savoir-faire en performance énergétique des bâtiments sur le territoire du Rhin supérieur, le 3 décembre devrait faire date. Le conseil général du Haut-Rhin accueille une journée d’ateliers initiée par la commission Climat de la conférence du Rhin supérieur. Accompagnée par la rédaction du « Moniteur », cette journée doit porter sur les fonds baptismaux un réseau transfrontalier doté d’un personnel d’animation et de moyens de communication (voir ci-dessous l’interview d’Alberto Isenburg).

Dès 2009, le cluster prévoit d’afficher sa présence dans les grands salons de la construction du territoire. Cette perspective se concrétisera du 6 au 8 mars, lors de la nouvelle manifestation de Fribourg-en-Brisgau, qui prend le relais d’Intersolar désormais implanté à Munich. Le salon Energivie de Mulhouse pourrait également se mettre sur les rangs, du 15 au 19 avril prochain.

Réflexion sur un label européen

Coordinateur du cluster alsacien Energivie, Christophe Moschberger rappelle les spécificités qui justifient l’approche transfrontalière de la performance énergétique des bâtiments : « Avec Minergie pour la Suisse, Effinergie pour la France et PassivHaus pour l’Allemagne, notre territoire présente une richesse unique qui peut ouvrir la voie à une réflexion sur un label européen. » Cette richesse constitue le point d’appui d’un autre projet Interreg sur les performances énergétiques du bâtiment, porté par des écoles des trois pays (l’Insa et l’IUT d’Illkirch pour la France).

Hôte de la manifestation du 3 décembre en sa qualité de président du conseil général du Haut-Rhin, Charles Buttner fait partie des pionniers de l’utilisation du label Effinergie, comme le montrent les chantiers des collèges de Buhl et de Burnhaupt. « Nous accompagnons la mutation sociétale, de l’économie du pétrole vers l’économie durable », justifie l’élu. Les quartiers innovants impulsés par le département s’inscrivent dans la même dynamique.

Charles Buttner profitera sans doute de l’occasion du 3 décembre pour dévoiler à ses collègues de la rive droite du Rhin un autre projet qui lui tient à cœur : « Dans l’écomusée d’Alsace, une partie de l’ancien carreau minier Rodolphe pourrait abriter une maison des énergies. » Dédiée à la formation des professionnels et du public, cette maison bénéficierait d’une partie des crédits apportés par EDF, en application de la convention pour le développement durable signée le 21 novembre lors de l’inauguration de la microcentrale de Brisach.

« Un territoire modèle pour la performance énergétique des bâtiments »

Alberto Isenburg, président de la commission Protection du climat, de la conférence du Rhin supérieur*

Qu’attendez-vous de la manifestation franco-germano-suisse, qui doit poser les jalons d’un cluster sur la performance énergétique des bâtiments, le 3 décembre à Colmar ?

Dans le cadre d’une discussion ouverte, j’attends des idées et peut-être des visions, exprimées par les professionnels et l’ensemble des acteurs qui travaillent tous les jours sur ces sujets. Notre région européenne doit pouvoir développer une valeur ajoutée. Nous en avons acquis la conviction en juillet 2007 à Fribourg-en-Brisgau : notre dernier atelier a démontré que beaucoup d’initiatives existent déjà, sans que chacun ait besoin de réinventer la roue. Il reste à organiser leur mise en réseau.

Quelle importance revêtent les expériences pilotes, évoquées dans le dossier que vous allez soumettre au financement du programme Interreg pour un montant total de 900 000 euros ?

Les projets pilotes permettront à chacun de comprendre les normes propres à chaque pays, sur des bâtiments concrets. Ces chantiers favoriseront également l’expérimentation de nouvelles technologies, ou leur transfert d’un pays à l’autre. Grâce à un effet marketing, les expériences pilotes positionneront le Rhin supérieur comme une région européenne modèle, dans l’application au bâtiment de la lutte pour la protection du climat.

Espérez-vous que ce modèle européen survive après 2011, échéance du programme Interreg ?

La région du Rhin supérieur présente un grand potentiel scientifique et technique, tant dans l’industrie du bâtiment que dans l’ingénierie. Après l’échéance du programme Interreg, nous aurons encore besoin d’apprendre les uns des autres, d’utiliser nos points forts et d’éliminer nos points faibles. Ce travail de longue haleine peut également servir à l’harmonisation des réglementations.

* Et chef du service Protection de l’environnement et de l’énergie du canton de Bâle-Campagne.

Commentaires

Rhin supérieur Climat et bâtiment : un cluster transfrontalier en gestation

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX