Rexel : retour à la croissance
- © Rexel

Rexel : retour à la croissance

Guillaume Fedele |  le 26/04/2021  |  Négoce électriqueFrance MondeRexelrexel

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Négoce électrique
France
Monde
Rexel
rexel
Résultats trimestriels
Valider

Le distributeur de matériel électrique a vu ses ventes en France s’envoler de 20,1 % à 775,9 M€. Par ailleurs, il lance sa première émission d’obligations liées au développement durable.

Rexel se porte bien et la crise liée à la pandémie du Sars-CoV-2 semble loin. Le distributeur de matériel électrique vient de publier un chiffre d'affaires de 3,331 M€ au premier trimestre 2021, en hausse de 8,6 % après une baisse de 6,5 % l'an passé, en données comparables et à nombre de jours constant.
Selon le communiqué, « l’activité est à un niveau supérieur à celui d’avant-crise pour la première fois, avec une croissance en hausse de +5,4 % à jours constants par rapport au T1 2019. » Elle est portée par l’Europe (+9,2% par rapport au premier trimestre 2019), qui représente 59% des ventes du distributeur d'équipements électriques, et l’Asie-Pacifique (+13,8 %). l'Amérique du Nord fait encore exception (-3,1 %).

Les ventes en ligne progressent encore

Dans le détail, la France a vu ses ventes s’envoler de 20,1 % à 775,9 M€ (+12,8 % par rapport au T1 2019), le Benelux de 10,7 % à 217 M€ (+14,8 % vs T1 2019), l’Allemagne de 14,5 % à 190,6 M€ (+17,7 % vs T1 2019). Ce bon trimestre démontre également la montée en puissance des ventes en ligne. « Les ventes digitales du T1 2021 ont représenté 22,6% du CA total, en hausse de +242 bps malgré un effet de base difficile en raison de leur forte hausse durant la pandémie l’année dernière », explique le communiqué financier.

Obligations liées au développement durable

Par ailleurs, Rexel a annoncé avoir « l'intention de procéder à l'émission d'obligations senior liées au développement durable, non assorties de sûretés et remboursables en 2028 pour un montant de 300 millions d'euros. » Le distributeur a en outre publié son premier « Sustainability-Linked Bond Framework », dans le cadre duquel il a pris des engagements de réductions d'émissions de gaz à effet de serre dont le non-respect pourrait entrainer une hausse du taux d'intérêt des obligations.
Dans le cadre de ce Framework, il a sélectionné deux indicateurs (les « Indicateurs Clés de Performance » ou « ICP ») et s'est engagé à diminuer : de 23% les émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation des produits vendus, par euro de chiffre d’affaires (scope 3) d’ici le 31 décembre 2023, par rapport à 2016 (« Objectif de Performance Durable 1 ») ; et de 23,7% les émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation d’énergie dans ses opérations (scope 1 et 2) d’ici le 31 décembre 2023, par rapport à 2016 (« Objectif de Performance Durable 2 »).

Commentaires

Rexel : retour à la croissance

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil