En direct

Révéler la métropole par ses paysages

 Jean-Philippe Defawe |  le 24/01/2014  |  Collectivités localesEuropeParisLoireFinistère

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Europe
Paris
Loire
Finistère
France entière
Loire-Atlantique
Valider
Nantes/Saint-Nazaire -

Pour beaucoup de professionnels, les pôles métropolitains sont encore une notion abstraite. L’appel à concepteurs lancé en juillet 2013 par le pôle métropolitain Nantes/Saint-Nazaire sur le thème « eau et paysages » prouve le contraire, même si cette initiative est encore inédite en France. « Nous avons créé un groupement de commandes constitué du pôle et des six intercommunalités qui le composent », explique Stéphane Bois, directeur du pôle métropolitain.

Corridor écologique

Accompagné d’un AMO (Une fabrique de la ville, de Jean-Louis Subileau), l’objectif est de révéler la métropole par ses paysages en imaginant des projets d’espaces publics ou paysagers sur six sites. La Carène s’est portée sur l’embouchure du Brivet, à Saint-Nazaire, jusqu’au parc de la Brière. Une unité devra être trouvée entre le lac de Savenay et les marais des bords de Loire, ainsi qu’autour du port de Cordemais, en y incluant la centrale EDF, « qui fait aussi partie du paysage », pour Bernard Moisière, président de la communauté de communes Cœur d’estuaire. Les douze communes d’Erdre et Gesvres ont choisi de travailler sur la vallée du Gesvres, un corridor écologique reliant le nord de Nantes. Plus au nord, le pays de Blain a ouvert une réflexion sur l’ouverture du bourg sur le canal de Nantes à Brest, avec des liaisons douces vers Bouvron, La Chevallerais et Le Gâvre. Enfin, pour Nantes Métropole, son président Gilles Retière a choisi « le territoire peu connu » des rives sud de la Loire, entre le canal de la Martinière et le site de la Mandine, à Bouguenais.
Soixante candidatures ont été reçues et quatre équipes de concepteurs sélectionnées pour travailler dans le cadre d’un dialogue compétitif : le paysagiste Michel Desvigne (Paris), avec Pro Développement et Tugec - l’agence TER (Paris et Karlsruhe), avec Alphaville - Pytolab (Nantes), avec Obras et UP2M - et Coloco (Paris), avec les nantais MAP paysagistes et Interland.
Un séminaire avec visite des sites a eu lieu les 9 et 10 janvier et les équipes ont jusqu’à l’automne pour formuler des propositions pour les six sites. A l’issue du jury, l’équipe du pôle métropolitain passera la main aux intercommunalités, qui pourront alors contracter des marchés autour des projets retenus.

PHOTO - 773141.BR.jpg
PHOTO - 773141.BR.jpg - © AURAN

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur