En direct

« Réussir grâce à l’emboîtement des échelles »
PHOTO - 338238.BR.jpg - © patrick artinian

« Réussir grâce à l’emboîtement des échelles »

le 18/06/2010  |  NordFrance entièreDroit de l'environnementDéveloppement durableAménagement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Nord
France entière
Droit de l'environnement
Développement durable
Aménagement
Environnement
Espaces verts
Energie
Isère
Europe
Hérault
Technique
Réglementation
Urbanisme
Architecture
Santé
Valider

Sommaire du dossier

  1. Un stimulant pour relier les milieux naturels
  2. « La trame verte incite à créer des espaces multifonctionnels »
  3. De nouvelles surfaces habitables pour le grand hamster
  4. Remise à niveau des passages à faune
  5. A Colmar, le canal se met au vert
  6. Les coûts environnementaux à la loupe
  7. Le chantier Bâle-Karlsruhe ménage l’écologie
  8. Un pionnier qui s’ignore
  9. La nature urbaine s’enracine dans le social
  10. Les rives de la Thur, une référence urbaine
  11. Une île à l’aube d’une renaissance écologique
  12. Les parcs régionaux, des noyaux écologiques en périphérie de région
  13. Un corridor entre le Rhin et la Hardt
  14. Eoliennes et Tétras : l’imbroglio
  15. De l’eau pour la réserve du Rohrschollen
  16. Le Piémont relaye le combat d’Obernai
  17. Cernay met ses zones au vert
  18. Une zone industrielle paysagère
  19. Les sablières protègent des papillons rares
  20. Trame bleue pour trois villages
  21. Les schémas de cohérence territoriale, facteur clé de la réussite
  22. Elle marie la ville et l’eau
  23. La voie consensuelle vers l’audace
  24. Mariage de l’ingénierie hydraulique et écologique
  25. Agitateur d’idées
  26. Le Sage de l’Ill et du Rhin
  27. Le pédagogue du Ried
  28. Une sculptrice de collines
  29. Monsieur Rhin d’Alsace Nature
  30. Il internationalise la trame verte
  31. Un quartier dense en zone agricole
  32. Aménageur de ballon classé
  33. Paysagiste offensif
  34. Un coureur de fond
  35. Pionnier communal de la renaturation du Rhin
  36. Reconquérant du paysage vosgien
  37. Le Rhin, fil conducteur d’un engagement public
  38. « Réussir grâce à l’emboîtement des échelles »
  39. Huit sites et un réseau
  40. Anticiper pour faire simple et peu cher
  41. Les Jardins Neppert prennent forme
Fabienne Allag-Dhuisme, chef de projet Trame verte et bleue au ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer -

Les lois Grenelle offrent un cadre juridique national à la trame verte et bleue. La France contribue ainsi à la construction du réseau écologique paneuropéen.

- Quel place occupe la trame verte et bleue dans le Grenelle de l’environnement ?

Définie dans la loi Grenelle II, elle se situe au cœur de la politique de préservation de la biodiversité, qui occupe une place aussi importante que la lutte contre les changements climatiques. La connexion entre les réservoirs écologiques s’affirme comme une politique d’aménagement du territoire dont les fonctions dépassent la simple protection : la trame verte et bleue contribue également à la prévention des inondations, à la qualité du cadre de vie, à la création d’emplois et à l’activité agricole. Comme le prévoit la loi Grenelle I, elle se traduira d’ici à la fin 2012 dans des schémas régionaux de cohérence écologique coproduits par l’Etat et les régions, de manière à garantir une continuité sur l’ensemble du pays. La réussite repose sur l’emboîtement des échelles, jusqu’à celles des schémas de cohérence territoriale et des plans locaux d’urbanisme.

- Quels rôles jouent le mouvement associatif et les premières expériences locales, dans ce processus ?

Pendant les deux ans et demi de travaux du comité opérationnel spécialisé sur la trame verte et bleue, les ONG comme France Nature Environnement ou la Fondation Nicolas Hulot ont joué un rôle majeur. L’Année de la biodiversité en amplifie le retentissement. Dans la mise en œuvre de la loi, les associations resteront très attentives et continueront à jouer leur rôle d’impulsion, d’animation, de diffusion et de recueil des données.
Le comité s’est appuyé sur les expériences pilotes développées en Nord-Pas-de-Calais, mais aussi dans d’autres régions ou départements, dont l’Alsace, l’Ile-de-France ou l’Isère. La diversité des expériences prouve qu’il n’y a pas de recette miracle : en fonction des territoires ou des cultures scientifiques, certains privilégient l’entrée paysagère, d’autres la protection des espèces.

- L’approche française présente-t-elle des originalités ?

La France apporte après d’autres sa contribution à la construction du réseau écologique paneuropéen, où la Suisse et les Pays-Bas disposent déjà d’une longue expérience. Née dans la région du Nord-Pas-de-Calais marquée par l’industrie textile, la notion de trame exprime bien l’ambition de consolider un tissu aux fils fragiles. L’association du vert et du bleu marque une volonté d’insister d’emblée sur les interfaces avec les milieux aquatiques.
Le thème de la lutte contre les fragmentations contribue à l’émergence d’une nouvelle culture de l’Etat. Nos services apprennent la recherche de compromis entre science, développement, agriculture, acceptabilité sociale. Avant de dessiner des projets, les concepteurs des infrastructures nationales intègrent en amont le triptyque « éviter, réduire, compenser », en concentrant tous leurs efforts initiaux sur les deux premiers termes. De l’expérience des pays pionniers qui restent dans une dynamique d’amélioration, nous retenons enfin qu’il n’est pas nécessaire de tout savoir pour commencer à agir.

Parcours

1977 : diplôme d’ingénieur agronome à Montpellier.
1977-94 : ingénieur en bureau d’études.
1994-1998 : chargée de mission à la Direction régionale de l’environnement du Languedoc-Roussillon.
1998-2004 : responsable de la cellule connaissance au Meddat.
2004-2009 : directrice de l’environnement et du développement durable à la région Basse-Normandie.
Depuis le 1 er janvier 2010 : chef du projet trame verte et bleue au MEEDDM.

Rendez-vous le 30 juin à la Cité de l’architecture

Sous le titre « De l’expertise alsacienne aux lois Grenelle », un petit-déjeuner du « Moniteur » offre à nos lecteurs l’occasion d’approfondir leur connaissance de la trame verte et bleue. En partenariat avec la région Alsace et le MEEDDM, cette manifestation permettra aux professionnels de l’aménagement et aux spécialistes de la biodiversité de dialoguer avec quelques acteurs clés d’une nouvelle politique, à partir de 9 h à la Cité de l’architecture, Palais de Chaillot, à Paris.
Renseignements et inscriptions : Emmanuelle Daucet, 01.40.13.36.82, edaucet@groupemoniteur.fr

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur