Retraites et pénibilité : la réforme est sur les rails

Suivi médical renforcé, création d’un fonds d’investissement pour la prévention de l’usure professionnelle… Pour accompagner le relèvement de l’âge légal à 64 ans, le projet de loi réformant les retraites, présenté le 23 janvier en conseil des ministres, prévoit plusieurs mesures à destination des salariés les plus exposés à la pénibilité.

Partager
Retraites et pénibilité : la réforme est sur les rails
La réforme des retraites instaure un suivi médical renforcé pour les salariés exposés aux critères ergonomiques, comme les postures pénibles.

Première étape de franchie pour la réforme des retraites. Alors qu’un nouveau mouvement de mobilisation est annoncé pour le 31 janvier, le gouvernement a présenté ce 23 janvier, en conseil des ministres, un projet de loi rectificatif de financement de la Sécurité sociale qui consacre le recul de l’âge légal de départ à 64 ans à l’horizon 2030.

Conformément aux récentes annonces de la Première ministre Elisabeth Borne, les salariés exposés au port de charges lourdes, aux vibrations mécaniques et aux postures pénibles ne pourront toujours partir plus tôt que sous conditions médicales, et non en raison de leurs seules conditions de travail.

Une situation qui a soulevé l’ire des syndicats du BTP, peu convaincus par les mesures de compensation imaginées par le gouvernement. Le projet de loi crée un droit à la retraite à 62 ans pour les personnes percevant une rente liée à un accident du travail ou une maladie professionnelle et ayant exercé un métier pénible pendant au moins cinq ans, ainsi que pour inaptitude.


Suivi médical pour repérer les fragilités

Le gouvernement mise ainsi sur le suivi médical renforcé des salariés les plus concernés, afin de repérer le plus tôt possible les fragilités. Une adaptation du poste de travail ou à un accès renforcé à la reconversion professionnelle pourront être proposés dès la visite médicale de mi-carrière, qui intervient aux 45 ans du salarié. En outre, une nouvelle visite médicale de fin de carrière s’imposera à 61 ans pour les personnes les plus exposées. Elle pourra donner lieu à une reconnaissance de l’inaptitude, sésame pour un départ anticipé à 62 ans.

Le texte instaure par ailleurs, pour les personnes exposées aux critères ergonomiques, un fonds d’investissement pour la prévention de l’usure professionnelle. Un dispositif destiné à financer des actions de prévention, de sensibilisation, mais aussi de prévention de la désinsertion professionnelle ainsi que de reconversion. Ce fonds sera doté d’un montant fixé chaque année (1 Md€ sur la durée du quinquennat d’après les annonces d’Elisabeth Borne).

Le texte sera débattu au Parlement en février. Les premières mesures doivent entrer en vigueur en septembre prochain.

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER Architecture

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

25 - CC DU LOUE LISON

Travaux d'entretien de la voirie de la Communauté de Communes Loue Lison.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil