Réalisations

Retour des toiles de Noël Coypel au Parlement de Bretagne

A Rennes, le Parlement de Bretagne, ravagé par un incendie en février 1994, a retrouvé les toiles de Noël Coypel qui ornaient le plafond de la Grand’Chambre du bâtiment conçu au XVIIe siècle par Salomon de Brosse.
Le décor peint par Noël Coypel en 1661 est composé d’une grande toile octogonale (5,35 x 3,60 m), de quatre toiles circulaires réparties à chaque angle du plafond, de deux ovales et de deux en forme de papillon placés alternativement. L’opération de transfert des toiles de la Grand’Chambre a commencé mercredi 15 mai 2002. En raison de la taille des oeuvres, une entreprise spécialisée de manutention s’est chargée de les acheminer à l’aide d’une grue et d’une nacelle par une des fenêtres situées au premier étage du bâtiment. Le format des toiles ne permettait pas le passage par la porte d’entrée trop étroite. Une quinzaine de jours sera nécessaire pour la repose des oeuvres dans leurs caissons.
Cette opération marque l’achèvement de la restauration de toutes les salles du bâtiment qui abrite aujourd’hui la Cour d’appel de Rennes.
La restauration des oeuvres, endommagées par l’incendie et surtout par l’eau utilisée pour combattre le sinistre, a demandé cinq ans. Certaines huiles sur toile étaient réduites à l’état de serpillières. Grâce à la patience et à la dextérité des restaurateurs, les toiles ont retrouvé leur planéité, la couche picturale a été refixée écaille après écaille et les couleurs ont retrouvé leur intensité, s’est félicité Alain-Charles Perrot, architecte en chef des Monuments Historiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X