En direct

Résultats trimestriels : Eiffage commence bien l'année 2017
Le chiffre d'affaires du groupe progresse de 7,6% au premier trimestre. - © © DR

Résultats trimestriels : Eiffage commence bien l'année 2017

Jessica Ibelaïdene |  le 09/05/2017  |  EiffageEiffage constructionBenoît de RuffrayMajors du BTP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Eiffage
Eiffage construction
Benoît de Ruffray
Majors du BTP
Valider

Avec un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros en cumulé sur les trois premiers mois de l'année, le groupe  enregistre une croissance de 7,6%, portée par les travaux et l’international. Seule l'activité construction patine.

 

Le groupe Eiffage a réalisé un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros sur les trois premiers mois de l’année 2017. C’est 7,6% de plus par rapport au premier trimestre 2016.

La section Travaux, qui regroupe les activités liées à la construction, à l’immobilier, aux infrastructures et à l’énergie, contribue en grande partie à cette performance. En effet, elle représente 2,6 milliards d’euros et affiche une croissance de 8,4%.

Dans le détail, l’activité construction s’établit à 812 millions d’euros. Un chiffre stable à structure réelle, mais en retrait de 1,4% à périmètre constant. Car si en France il progresse de 4% (à 680 millions d’euros), il recule nettement dans le reste de l’Europe (-16,5%, à 132 millions d’euros). L’immobilier, lui, s’en sort bien : son chiffre d’affaires est en hausse de 18,4% (à 148 millions d’euros). « La commercialisation de logements demeure dynamique, avec 748 réservations enregistrées à fin mars 2017, contre 597 à fin mars 2016 », indique le groupe.

+15,1% pour l'activité Infrastructures

Les infrastructures représentent 936 millions d’euros, soit 15,1% de plus en un an à structure réelle (13,7% à périmètre constant). La hausse dans l’Hexagone est de 2,8% (à 597 millions d’euros), portée par la route et le métal. Le génie civil, en revanche, est en recul, « dans l’attente du démarrage des travaux du Grand Paris ». L’activité dans les infrastructures croît plus sensiblement en Europe hors France (+64,2%, à 307 millions d’euros) mais baisse globalement dans le reste du monde (-28,9%, à 32 millions d’euros).

Pour l’activité Energies, tous les voyants sont au vert (+10,2% à 857 millions d’euros). Le chiffre d’affaires progresse de 7,8% en France (667 millions d’euros), de 21% en Europe (150 millions d’euros), et de 14,3% dans le reste du monde (40 millions d’euros).

Des perspectives 2017 confirmées

Dans la section Concessions, le chiffre d’affaires s’établit à 615 millions d’euros, soit 4,2% de plus en un an. Le réseau APRR contribue à hauteur de 553 millions d’euros (+2,2%).

Le carnet de commandes est également bien orienté : 12,7 milliards d’euros à fin mars, soit 7,7% de plus sur un an. Cette « bonne dynamique en travaux comme en concessions » permet à Eiffage de confirmer ses perspectives pour 2017. En début d’année, il anticipait une « légère croissance de son activité » et une « progression de ses résultats », sans pour autant se risquer à plus de précisions.

Le détail des résultats du 1er trimestre :

Le détail des résultats.
Le détail des résultats. - © © DR

Commentaires

Résultats trimestriels : Eiffage commence bien l'année 2017

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur