En direct

Résultats de l’enquête Fedene sur les réseaux de chaleur et de froid

le 04/02/2015  |  Gros œuvreEnergieTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Performance énergétique
Gros œuvre
Energie
Technique
Valider

La fédération nationale des services énergie environnement (Fedene) a publié les résultats de son enquête annuelle sur les réseaux de chaleur et de froid qui s’appuie sur les statistiques de l’année 2013. Pour cette édition, 411 réseaux de chaleur situés dans 350 communes ont répondu aux questions de l’enquête.

Le gaz naturel reste la principale ressource utilisée par les réseaux de chaleur et tend à remplacer d’autres énergies fossiles comme le fioul. Cependant, le verdissement continue à progresser puisque les énergies renouvelables et de récupération (ENR&R) atteignent pour la première fois les 40 % du mix énergétique des réseaux de chaleur. Un résultat lié sans aucun doute au maintien de la TVA à taux réduit pour les réseaux de chaleur alimentés à plus de 50 % par les ENR&R. Près de 58 % des réseaux, représentant 73 % de l’énergie thermique totale livrée, ont été alimentés, en partie ou en totalité, par les ENR&R en 2013.

« Depuis 2005, cette évolution représente, en nombre de réseaux, une augmentation de 100 %, et en énergie thermique livrée, une hausse de 40 %. », indique la Fedene. Parmi les ENR&R alimentant les réseaux de chaleur, la chaleur provenant des unités de valorisation énergétique arrive en tête suivie par celle issue de la biomasse et enfin celle apportée par la géothermie. C’est la biomasse qui enregistre la plus forte progression depuis 2009. Plus de la moitié des réseaux ayant répondu à l’enquête ont utilisé du boisénergie comme combustible et pour une part supérieure à 30 % de leur mix énergétique pour près de 90 % d’entre eux. Enfin, 25 TWh d’énergie thermique ont été livrés par les réseaux de chaleur en 2013, principalement dans le secteur résidentiel (53 %) et le tertiaire (35 %).

Concernant les réseaux de froid, peu d’évolution. Ils restent assez peu répandus et l’ensemble des réseaux (17) a répondu à l’enquête. La plupart (76 %) sont alimentés par une seule énergie. La technique dominante reste le compresseur (96 %) suivi par les ENR&R (3 %) et les énergies fossiles (1 %).

Commentaires

Résultats de l’enquête Fedene sur les réseaux de chaleur et de froid

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur