RESULTATS DE CONCOURS Ambassade de France à Beyrouth

Partager

L'ambassade de France va être relocalisée dans un Liban à nouveau en paix. Le site retenu est l'espace des Lettres, proche de la résidence des Pins (résidence de l'ambassadeur) et de la future pénétrante sud-nord qui passera entre le stade Chayla et le Grand lycée. Il permet de regrouper tous les services (culturels, centre de coopération, poste d'expansion économique, etc.) et offre une synergie avec les installations existantes du Centre culturel français du Liban : salles de conférences, centre de documentation, cafétéria, etc.

Les exigences de sécurité constituaient une des particularités du programme. Trois périmètres sont définis : contrôlé (poste central sécurité, service presse, administration, etc.), protégé (chancellerie diplomatique, attaché de défense, zone de réception de la valise, etc.), interdit (chiffre, transmission, bureau d'ordre, annexe de la Défense, etc.).

Ce projet s'inscrit dans une vaste opération en deux tranches : d'une part, la réhabilitation des services existants (consulat, etc.) et, d'autre part, objet précis du concours, la construction de la nouvelle chancellerie et de deux niveaux de parking en sous-sol.

Le projet d'Yves Lion, lauréat, crée un « domaine français (...) autour d'un coeur, un grand jardin », autour duquel l'ensemble des activités de l'ambassade seront regroupées. La place de ce jardin existe aujourd'hui et le centre sera à rebâtir à partir de la construction du parking. La nouvelle chancellerie sera en continuité avec l'espace des Lettres en épousant le périmètre du terrain.

La volonté est de « protéger sans avoir à cacher ». Un mouvement ascendant habite le bâtiment, des voies d'accès aux étages couronnés de cuivre, en contact avec l'environnement, les montagnes libanaises au loin. La recherche d'un compromis entre l'intériorité et la volonté d'exister sur l'espace public, proche de l'architecture traditionnelle libanaise, sous-tend ce projet.

FICHE TECHNIQUE

Maître d'ouvrage : ministère des Affaires étrangères.

Equipe lauréate : Yves Lion, architecte (Paris) ; Barbanel Liban, ingénieur fluides ; Mattar, ingénieur structures ; Eco, économie de la construction.

Surface : 2 100 m2 utiles.

Calendrier : concours, mai 1997.

Autres candidats : Olivier Brenac et Xavier Gonzalez, Fabrice Dusapin et François Leclercq, Jean-Pierre Buffi, Catherine Furet.

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil