En direct

Reprise de l'activité dans la construction : les industriels au diapason du secteur
Transport de matériaux de construction. - © jovannig - stock.adobe.com

Reprise de l'activité dans la construction : les industriels au diapason du secteur

le 06/04/2020  |  NégoceMatériaux de constructionGuide OPPBTPFrance Artisans

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Industrie
Négoce
Matériaux de construction
Guide OPPBTP
France
Artisans
Valider

L'AIMCC (matériaux) et les industriels, qui se réjouissent de la publication du guide de l'OPPBTP et espère qu'elle amplifiera le mouvement de réouverture des points de ventes et donc le redémarrage de leur activité, avancent les même arguments de prudence que les autres branches du secteur de la construction.

Les industriels de la construction ne veulent pas la jouer solo en ces temps de crise sanitaire. A la suite de la publication du guide de l'OPPBTP, ils appellent comment tous les acteurs de la chaîne de la construction au respect de points incontournables pour la reprise de l'activité :

Le respect des délais de paiement : priorité absolue fixée par le ministre de l’Économie et à laquelle nos industriels souscrivent, en s’engageant à la respecter, et en appelant à la responsabilité de toute la chaîne ;

L’octroi du bénéfice de l’activité partielle pour les sites industriels soumis à une baisse d’activité résultant directement de l’impact du Coronavirus et indépendamment de leur volonté : les usines sont en bout de chaîne et produisent pour le marché français ;

La nécessité de continuer l’instruction des permis et autorisations de construire pendant la période de crise : l’actuel projet d’ordonnance sur les délais devrait le prévoir pour assurer un « minimum » d’activité et une relance plus rapide en sortie de crise, et il est important que les collectivités comme les donneurs d’ordre privés maintiennent les appels d’offres et les projets ;

Sur le même sujet "Les autorisations que nous n’avons pas aujourd’hui, c’est le carburant que l’on n’aura pas demain", Grégory Monod, LCA-FFB


La reconnaissance, par décret, du secteur de la construction, du bâtiment et des travaux publics comme secteur « nécessaire à la continuité de la vie économique et sociale de la nation », dans le cadre de l’ordonnance n° 2020-323 du 25 mars 2020, afin d’assurer la reprise dans les meilleurs délais.

La coordination des actions nécessaires à la relance des chantiers et au service minimum d’activité économique dans le secteur du BTP, en y associant toute la chaîne d’amont vers l’aval ;

La préparation d’un plan de relance « résilient » du bâtiment et des Travaux Publics comme de l’industrie en lien avec les travaux du pacte productif en tenant compte des effets de la crise, en vue d’assurer une autonomie plus forte de notre économie face aux crises en cours et à venir.


Enfin,  l’AIMCC "appelle de ses voeux" une reprise d’activité "concertée" dont les modalités sont à définir avec l’ensemble des parties prenantes à l’acte de construire, aux côtés des pouvoirs publics et organisations syndicales.

Commentaires

Reprise de l'activité dans la construction : les industriels au diapason du secteur

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 07/2020

Voir

Traité de charpente et couverture

Traité de charpente et couverture

Date de parution : 06/2020

Voir

Maîtrise d’ouvrage publique et ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée

Maîtrise d’ouvrage publique et ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée

Date de parution : 06/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur