Représentativité patronale: la justice administrative donne raison à la Capeb
- © FFB / Capeb

Représentativité patronale: la justice administrative donne raison à la Capeb

Pierre Pichère |  le 12/09/2019  |  CapebFFBDialogue socialReprésentativité patronale France entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Capeb
FFB
Dialogue social
Représentativité patronale
France entière
Valider

Un arrêt du 12 juillet dernier de la cour administrative d'appel de Paris  annule la mesure d'audience patronale pour les conventions collectives des entreprises de moins dix salariés dans le bâtiment.

Décision surprise dans le bâtiment. Suite à la mesure d'audience retenue par le Gouvernement, la Capeb s'était vu attribuer un poids de 49,28 % et la FFB de 50,72 % sur le champ des entreprises de moins de dix salariés. Une mesure que la Capeb contestait en justice, demandant à l'Etat de lui fournir les éléments produits par la FFB et ayant conduit à un tel calcul.

Dans une décision du 19 juillet dernier, la cour administrative d'appel a rebondi sur un terrain inattendu. Il existe pour les entreprises de moins de dix salariés trois conventions collectives : ouvriers, ETAM et cadres. Or, l'Etat a produit une mesure globale d'audience pour les entreprises du bâtiment de moins de dix salariés. Or, bien que ce soit la volonté gouvernementale affichée, les trois conventions collectives n'ont pas encore été fusionnées.

Décision lourde de conséquences

"Dans ces conditions, la ministre n'était pas, à la date de cet arrêté, compétente pour arrêter la liste des organisations professionnelles d'employeurs reconnues représentatives dans le secteur des entreprises du bâtiment employant jusqu'à 10 salariés, ni par suite pour fixer le poids respectif de ces organisations. Dès lors et sans qu'il soit besoin de se prononcer sur les autres moyens ni de procéder à la communication des documents sollicités par la Capeb, il y a lieu de faire droit aux conclusions de la requête tendant à l'annulation de l'article 2 de cet arrêté en tant qu'il fixe le poids de la Capeb à 49,28 % et le poids de la Fédération française du bâtiment (FFB) à 50,72 %", estiment les juges.

Une décision lourde de conséquence à l'heure où de nombreux textes sont en cours de négociation, notamment les conventions collectives et l'apprentissage. D'autant que le raisonnement tenu pour les moins de dix pourrait valoir pour les plus grandes entreprises, où existent également plusieurs conventions collectives.

Commentaires

Représentativité patronale: la justice administrative donne raison à la Capeb

Votre e-mail ne sera pas publié

ALEXANDRE 01

13/09/2019 08h:54

à lire

Votre e-mail ne sera pas publié

Mc2

13/09/2019 23h:02

Article peu compréhensible sans le contexte

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur