En direct

Evénement

Reprendre une entreprise de BTP

La rédaction du Moniteur |  le 29/06/2012  |  France entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Valider

Changement de propriétaire

80 000 entreprises seraient à reprendre dans le BTP d’ici à 10 ans. Dans un contexte économique qui rend de plus en plus difficile l’accès au salariat stable, la meilleure idée peut être de devenir son propre employeur… surtout à partir d’un certain âge. Vous êtes tentés ?

Quelles sont les questions à se poser avant de se lancer dans la reprise d’une entreprise ? Comment saisir une opportunité ? Comment l’évaluer ?… Élaboré par PRO BTP, ce Cahier pratique répond aux premières questions que doivent se poser les repreneurs potentiels avant de s’impliquer davantage.

Avec un taux de survie de 73 % au bout de trois ans, la reprise d’une entreprise ne peut cependant rien laisser au hasard dans la démarche, le diagnostic et la motivation du candidat.

Après avoir abordé la transmission d’entreprise du point de vue du cédant (Cahier pratique du « Moniteur » n° 5613 du 24 juin 2011), la voici donc traitée d’après celui du repreneur potentiel. De plus, sur le même sujet, vous trouverez également page 12 du magazine les points saillants de l’enquête réalisée par le groupe bancaire BPCE concernant les enjeux de la cession-transmission pour les PME du BTP.

Reprendre une entreprise de BTP Entrepreneurs, 80 000 entreprises sont à reprendre dans le BTP, cela vous tente ?

Aujourd’hui, ils sont à la tête de leur entreprise de serrurerie, de plomberie, de chauffage… Anciens salariés ou demandeurs d’emploi, ils ont joué la carte de l’entrepreneuriat. Des créateurs d’entreprise ? Pas tout à fait. Des repreneurs qui ont misé sur le passage de relais pour se lancer. Avec 80 000 chefs d’entreprise du bâtiment (source : APCE) à remplacer d’ici dix ans, vous pouvez suivre leur exemple. Il faut dire que cette alternative a de quoi séduire. Au bout de trois ans, le taux de survie d’une reprise est de 73 %, contre 62 % pour une pure création (source : APCE). En plus, tout a déjà été mis en place par le prédécesseur : la clientèle, la notoriété, le savoir-faire, l’organisation… Et si l’affaire tourne bien, le repreneur a la quasi-garantie de s’assurer une bonne rémunération dès le début de son activité. En revanche, il est moins autonome que le créateur, car il doit compter avec un vendeur. L’accord entre les deux parties est donc déterminant.

Conclusion : si l’aventure vous tente, posez-vous les bonnes questions et ne choisissez pas l’entreprise dans la précipitation.

Textes officiels

Code du travail (art. L. 3142-78 à L. 3142-86, D. 3142-41 à D. 3142-45 et D. 3142-49 à D. 3142-53).

Code général des impôts (art. 199 et 44).

Organismes de référence

Les chambres des métiers et de l’artisanat : www.artisanat.fr

L’Agence pour la création d’entreprises (APCE) : www.apce.com

Le réseau Entreprendre (composé de chefs d’entreprise) : www.reseau-entreprendre.org

La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment : www.capeb.fr

La Fédération française du bâtiment : www.ffb.fr et www.reprise.batiportail.com

La Fédération nationale des travaux publics : www.fntp.fr

La Fédération nationale des sociétés coopératives du bâtiment et des travaux publics : www.scopbtp.org

France Active Garantie : www.franceactive.org

La Bourse nationale d’opportunités artisanales (BNOA) (site du réseau des chambres de métiers et de l’artisanat entièrement dédié à la transmission des entreprises artisanales) : www.bnoa.net

France Initiative (réseau de parrains entrepreneurs) : www.france-initiative.fr

Site officiel de l’administration française : vosdroits.service-public.fr

Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise : www.emploi.gouv.fr/nacre

Oséo (entreprise publique ayant une mission d’intérêt général à fonctionnement privé qui finance la croissance des PME) : www.oseo.fr

Ouvrages

APCE, Créer ou reprendre une entreprise, Éditions d’Organisation, 2012.

Collectif Francis Lefebvre, Mémento pratique – Transmission d’entreprise, Éditions Francis Lefebvre, 2011.

Cédants et repreneurs d’affaires (CRA), Transmettre ou reprendre une entreprise, Prat, 2011.

Autres publications

Assemblée des chambres françaises de commerce et d’industrie (ACFCI), Guide pratique de la reprise (entreprises commerciales, artisanales, hôtelières ou de service) (téléchargeable sur www.transcommerce.com).

PRO BTP, Vous créez ou reprenez une entreprise du BTP (guide téléchargeable sur www.probtp.com).

PRO BTP, Guide réservé au créateur d’entreprise (guide téléchargeable sur www.probtp.com).

PRO BTP, C’est décidé, je crée mon entreprise (guide téléchargeable sur www.probtp.com).

Sites Internet à consulter

www.probtp.com/reprise

pme.service-public.fr

www.cra.asso.fr

www.infogreffe.fr

www.ajinfo.com

clenam.gadzarts.org

www.adie.org

www.entrepriseevaluation.com

www.evaluationentreprise.net

www.thauvron.com

www.netpme.fr

et ceux des organismes de référence

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur