En direct

Reprendre un chantier ou non ?  Les architectes des Pays de la Loire vous guident
L'outil d’aide à l’évaluation pour la reprise de chantier du CROAPL - © CROAPL

Reprendre un chantier ou non ? Les architectes des Pays de la Loire vous guident

Jean-Philippe Defawe (Bureau de Nantes du Moniteur) |  le 07/04/2020  |  Guide OPPBTPPays de la LoireCroa

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Guide OPPBTP
Pays de la Loire
Croa
Valider

Vivement opposé à une réouverture des chantiers où l’ensemble des intervenants ne serait pas strictement mis en sécurité, le Conseil régional de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire a élaboré un outil d’évaluation pour que les architectes puissent valider l’opportunité d’une reprise de chacun des chantiers.

La situation du BTP commence à se débloquer. Après la validation par le gouvernement du guide sur la reprise des chantiers réalisé par les professionnels avec l’OPPBTP, les architectes apportent leurs conseils pour un retour à la normal dans des conditions de sécurité optimales.

A l’initiative du Conseil régional de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire (CROAPL), un guide « simple et pratique » va leur permettre d’évaluer la situation chantier par chantier.

De l’arrêt total à une reprise progressive

Dès le début de la crise sanitaire et en cohérence avec les premières déclarations publiques du président de la République et du Premier ministre, les architectes avaient organisé en urgence la sécurisation et les arrêts de chantier avec les entreprises du BTP.

Le président du Conseil régional de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire (CROAPL), Philippe Martial a pris acte de l'accord trouvé avec les acteurs du bâtiment et des travaux publics - mais en l'absence des organes représentatifs des architectes - sur une reprise de certains chantiers sous réserve du respect d’un guide de bonnes pratiques élaboré par l’OPPBTP. Mais «  c’est oublier un peu vite que la reprise des chantiers est à responsabilité multiple et en cascade », estime-t-il.

«  Nous tenons à vous informer que nous n’accepterons la reprise d’aucun chantier si nous estimons que les conditions ne permettent pas d’assurer la parfaite sécurité de toutes les parties prenantes, écrivait-il le 23 mars dernier au Préfet de région Claude d’Harcourt. Il s’agit non seulement d’une position de bon sens mais également de responsabilité juridique ».

Durant cette période, le représentant de l’Etat, sur la même ligne que la ministre du Travail Murielle Pénicaud, s’était exprimé publiquement pour une reprise des chantiers au plus vite, estimant que les professionnels avaient pêché par excès de zèle.

Le préfet s’était pourtant entretenu le 26 mars avec Philippe Martial pour que ce dernier lui explique quelles étaient les principales sources de blocage rencontrées au quotidien par les architectes. Dans un nouveau courrier adressé au préfet et daté du 2 avril, le président régional de l’Ordre des architectes a détaillé l’ensemble de ces blocages et lui a présenté une trame de formulaire pouvant servir comme outil d’évaluation pour que les architectes puissent valider l’opportunité d’une reprise de chacun des chantiers.

Aujourd’hui, ce guide est prêt. Il a été diffusé aux 1400 architectes ligériens inscrits à l’Ordre et pourrait se généraliser à l’ensemble des régions françaises. « Au sein de la conférence des régions de l’Ordre, nous avons mutualisé une base de donnée et chaque région peut reprendre tel ou tel document » explique Philippe Martial en rappelant que le document diffusé est une « version 1 » susceptible d’être améliorée.

Une vision globale des flux du chantier

Avec une série de questions précises autour de l’organisation du chantier, l’outil mis en place par les architectes se propose d’analyser l’ensemble des paramètres pour une bonne reprise des chantiers. « Avec le coordonnateur SPS, nous avons une vision de la globalité des flux d’un chantier » assure Philippe Martial.

Le document se présente comme une simple grille à remplir. Il analyse dans un premier temps l’ensemble des maillons de la chaîne de production sur leur capacité à reprendre leur activité. Une série de questions porte ensuite sur les conditions d’intervention (chantier extérieur, nombre des personnes à proximité, base-vie, déplacements…), sur les équipements de sécurité sanitaire minimaux (point d’eau avec savon, masques…), sur la disponibilité des services de secours locaux en cas d’accident sur le chantier et enfin sur l’information des intervenants.

« Ce document a pour but de vous aider à décider d’une reprise ou non d’un chantier mais n’a pas de valeur juridique opposable » indique toutefois en préambule le CROAPL. Reste qu’il représente un outil précieux d’aide à la décision face à une crise sanitaire inédite où les dirigeants et professionnels ont le sentiment qu’il n’y a pas de décisions qui soient entièrement satisfaisantes.

Gare à une reprise dans la précipitation

Une première lecture laisse à penser que les chantiers qui répondront à l’intégralité des critères seront rares. « Notre état d’esprit n’est bien évidemment pas d’empêcher une reprise des chantiers, surtout que nos agences souffrent elles aussi de la situation » explique Philippe Martial. « Mais nous avons échangé avec l’Ordre des médecins et nous pensons que relancer l’activité du BTP trop tôt et dans la précipitation pourrait avoir de lourdes conséquences avec une 2e vague qui pourrait être plus terrible et impacter lourdement les capacités de production des entreprises, poursuit-il. Et c’est encore bien plus vrai dans les Pays de la Loire qui comptent parmi les régions les plus épargnées pour l’instant ».

Pas de précipitation donc mais avec des fournisseurs qui commencent à refaire tourner leurs usines, des entreprises qui suivent les nouvelles instructions de l’OPPBTP et des architectes qui veillent à avoir une vision de l’ensemble des paramètres, l’activité du BTP devrait pouvoir commencer à redémarrer peu à peu.

Commentaires

Reprendre un chantier ou non ? Les architectes des Pays de la Loire vous guident

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 07/2020

Voir

Guide pratique de l'AMO

Guide pratique de l'AMO

Date de parution : 07/2020

Voir

40 guides et outils pour conclure un marché

40 guides et outils pour conclure un marché

Date de parution : 06/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur