Répar’stores s’implante au Luxembourg

Répar’stores s’implante au Luxembourg

Véronique Cottier  |  le 08/06/2021  |  RéseauxVolet roulantProtections solairesFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Stores et fermetures
Réseaux
Volet roulant
Protections solaires
France
Valider

Présent sur l’ensemble du territoire français, le réseau Répar’stores annonce le 8 juin sa première implantation hors de l’Hexagone, au Luxembourg, programmée pour le 12 juillet 2021.

Répar’stores, spécialiste de la réparation de stores et de volets roulants toutes marques, dispose désormais d’un excellent maillage en France avec plus de 230 agences. Ses dirigeants peuvent désormais entamer
une nouvelle étape de développement, à l’international cette fois.
L’objectif fixé depuis plusieurs années déjà par Guillaume Varobieff,
co-gérant de l’entreprise et directeur du développement du réseau, d’implanter ses activités à l’étranger se concrétisera à partir du 12 juillet 2021 au Luxembourg. Deux véhicules Répar’stores interviendront dans le
Grand-Duché, pour proposer leurs services dans l’ensemble du pays.
Une étape importante pour le réseau puisqu'il exporte pour la première fois son concept. L’enseigne a d’ailleurs dû l’affiner afin de s’adapter au pays et elle lancera un site Internet dédié, qui sera mis en ligne fin juin.
« Nous sommes ravis de pouvoir proposer nos services plus largement en Europe, car le besoin des clients y est le même qu'en France », explique Guillaume Varobieff. « Sur place, il y a un parc de volets roulants important et environ 600 000 habitants, ce qui représente une belle opportunité pour Répar'stores. À terme, nous pouvons espérer une quinzaine de véhicules qui couvrent le pays ».

Un réseau sans local commercial

Répar’stores est né en 2009 sur un marché de niche, inoccupé par les installateurs de stores et de volets roulants, qui ne géraient pas ou peu la maintenance de leurs produits. Le “parc” de stores et de volets roulants toutes marques en France, était évalué à l’époque à plus de 63 millions d’unités (pour 70 millions aujourd’hui). « Notre développement a été plus rapide et plus important que nous ne l’avions projeté. nous avons finalement réussi à créer un nouveau métier, indispensable à la fois pour les consommateurs et pour le monde de demain », souligne Guillaume Varobieff. Une des clés du développement de ce réseau de franchise, outre le fort potentiel du marché est aussi l’accessibilité et la rentabilité de son concept. Les chefs d’entreprise créent leur activité avec une structure légère : 5 000 € d’apport personnel pour un investissement maximum de
45 000 €, un véhicule utilitaire et pas de locaux commerciaux.

Une ambition européenne

L’entreprise a terminé l’année 2020 riche, avec un chiffre d’affaires
cumulé de 83 M€ dont 52 M€ pour le réseau de franchise, et avec un rapprochement avec Somfy, le leader mondial des ouvertures et fermetures du bâtiment. L’implantation au Luxembourg vient confirmer cette belle dynamique, et le réseau raisonne désormais à l’échelle européenne. « Il n’existe pas encore de concept comme Répar’stores en Europe où pourtant le marché est bien présent », ajoute Guillaume Varobieff. « Nous visons l'Allemagne, l'Espagne, l’Italie, les Pays-Bas,
la Belgique… »
.

Sur le même sujet Somfy met la main sur la franchise Repar’stores

Commentaires

Répar’stores s’implante au Luxembourg

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil