En direct

Renzo Piano traduit en architecture la magie de Paul Klee
Le Centre Paul Klee a été inauguré lundi 20 juin - ©

Renzo Piano traduit en architecture la magie de Paul Klee

Defawe Philippe |  le 23/06/2005  |  InternationalArchitectureCultureEuropeParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Réalisations
Architecture
Culture
Europe
Paris
Profession
Professionnels
Valider

Pour le nouveau Centre Paul Klee de Berne, en Suisse, l’architecte italien a conçu un bâtiment spectaculaire en forme d'onde s’intégrant parfaitement dans la nature environnante.

Sur 150 mètres, trois vagues étincelantes de métal émergent d'un champ d'avoine parsemé de coquelicots, non loin de la tombe de l'artiste, peintre allemand né à Berne. C’est le nouveau Centre Paul Klee qui vient d’ouvrir ses portes au public qui pourra admirer quelque 4.000 œuvre de l'artiste mort en 1940 et qui a vécu 33 ans dans la capitale helvétique.
"Un musée, c'est un lieu où l'on doit perdre la tête, et j'espère que vous allez la perdre", déclare Renzo Piano qui a aidé à dessiner le Centre Georges Pompidou à Paris, l'aéroport d'Osaka (Japon) et le nouvel immeuble du New York Times. Il explique qu'il a été inspiré par la subtilité qui se dégage des oeuvres de Klee mais qu'il n'a pas voulu imiter son style. Les panneaux qui recouvrent le toit ondulé du bâtiment doivent être par la suite recouverts d'herbe, afin que le musée se fonde dans le paysage.
"On attend avec impatience que l'herbe pousse, qu'il soit complètement mangé par l'herbe", explique M. Piano.

Construit en trois ans, le musée a coûté quelque 110 millions de francs suisses (73 millions d'euros), dont la moitié versée par le Pr. Müller. Il abrite une collection permanente de 300 oeuvres provenant principalement des héritiers du peintre et qui sera renouvelée périodiquement, ainsi que quatre expositions temporaires par an et un institut de recherches.
Un musée éducatif pour les enfants est prévu, baptisé Creaviva, où les artistes en herbe pourront peindre à la manière de Klee. Un auditorium de 300 places proposera des concerts, axés sur la musique que Klee jouait ou que ses oeuvres ont inspirée.

Trois ans auront été nécessaires pour réaliser ces trois collines imaginées par Renzo Piano (photos Centre Paul Klee) - ©

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur