En direct

Rénover les terrasses en aidant à la gestion de l'eau

bernard aldebert |  le 05/12/1997  |  SantéTechniqueEnvironnementInternationalFrance entière

Sommaire du dossier

  1. SOMMAIRE - 4867 - REHABILITATION
  2. Panne historique du moteur principal du bâtiment
  3. Climatisation Un «plafond rayonnant froid» pour une tour de bureaux
  4. Structure Un entrepôt transformé en logements
  5. Structure Renforcement de poutres et de poteaux
  6. Structure Rehausse de bureaux par pieux battus
  7. Structure Surélévation de bâtiments HLM
  8. Fondations Le «soil crete» au secours d'un musée
  9. Electricité Sécurité pour la salle des marchés du Crédit lyonnais
  10. Sols textile Décor personnalisé
  11. Bétons Un chantier très diffus
  12. Aménagement intérieur Un bâtiment militaire devient musée
  13. Démarche séquentielle : nouvelle distribution des cartes
  14. Un pont roulant provisoire pour acheminer des balcons
  15. Isolation par l'extérieur pour rénover des logements
  16. Une vêture avec enduit mince sur isolant
  17. Des échanges informatisés pour une opération HLM
  18. Un faux plafond à grandes trames
  19. Mise en sécurité des installations électriques
  20. Des règles de sécurité à respecter
  21. Organisation : la réhabilitation d'une copropriété complexe
  22. Rénover les terrasses en aidant à la gestion de l'eau
  23. Réfection de sol sans décapage mécanique
  24. Sommaire dossier
  25. Une croissance sans enthousiasme
  26. REHABILITATION Les aides dans le parc privé
  27. Façade Restauration à l'identique de la « Maison radieuse »
  28. Transformation d'une usine en collège
  29. Création d'un étage léger pour un cinéma converti en hôtel
  30. Reprise en sous-oeuvre sur deux niveaux de sous-sol
  31. Le Grand-Quevilly : six tours de quinze étages des années 70 totalement «relookées »
  32. INFORMATIQUE Un outil d'évaluation pour la réhabilitation
  33. Un hôtel trois étoiles climatisé au gaz
  34. Protections d'urgence provisoires contre le saturnisme
  35. Remplacer les canalisations en plomb
  36. Reconstruire à l'identique un moulin brûlé
  37. Mise en sécurité électrique pour des immeubles HLM
  38. REHABILITATION La mise en sécurité des installations électriques
  39. Des solutions pour renforcer les structures existantes
  40. LOUIS-MARIE MICHON, ingénieur principal de l'entreprise Pradeau & Morin (Fougerolle) « Il faut identifier les descentes de charges »
  41. JEROME STUBLER, directeur technique du groupe Freyssinet « Nous sommes des dermatologues du béton»
  42. PETER TERRELL, gérant de l'ingénierie Terrell Rooke Associés « Il faut maîtriser les déformations »
  43. Des fibres de carbone pour renforcer les structures
  44. Renforcement d'un plancher en site occupé
  45. Transformation d'un hangar en béton armé
  46. Un plancher en bois composite
  47. Des planchers mixtes connectés
  48. Les bacs collaborants acier-béton
  49. Menuiserie Escalier repliable
  50. Vichy Centre de séjour
  51. Transformations à petits prix
  52. Détection précoce de la corrosion
  53. Un connecteur de planchers mixtes bois béton
  54. Sauvegarder les premiers ouvrages en béton
  55. Les architectes à l'honneur
  56. « Un contexte porteur pour la qualité architecturale des réhabilitations »
  57. NIMES Place des Esclafidous
  58. PARIS-20e Rues Alexandre- Dumas et de Terre-Neuve
  59. AULNAY-SOUS-BOIS Cité des Merisiers
  60. PARIS-16e Rue Félicien-David
  61. LE BLANC-MESNIL Cité du 212
  62. TOULOUSE Cité universitaire Daniel-Faucher
  63. BAYONNE Rues d'Espagne et Lagréou
  64. PARIS-19e Rue de Crimée

-Une campagne de mesures quantifie les capacités de rétention des eaux de pluie des terrasses végétalisées.

L'intérêt porté à la terrasse végétalisée, depuis que le concept existe, est d'abord dû à son faible poids, à l'animation qu'il apporte, avec le changement de couleur des sedums au cours des saisons..., et à sa relative économie. Ce type de terrasse apporte pourtant, dans certains cas, un autre avantage qui relève de ses capacités à retenir les eaux de pluie, et notamment les eaux d'orage. L'entreprise Smac Acieroïd a récemment fait tester son procédé par le Centre expérimental de recherches et d'études du BTP (CEBTP), et les résultats sont éloquents. D'où l'idée de proposer ce concept pour la rénovation des hectares de terrasses gravillonnées qui existent en France.

« En règle générale, le toit n'a pas de fonction p, explique Michel Netter, directeur technique de la société. Ses seules fonctions sont l'étanchéité, la récupération et l'évacuation de l'eau de pluie. Nous avons eu l'idée de comparer trois types de toitures (les terrasses autoprotégées, les terrasses gravillonnées et les terrasses végétalisées), et d'étudier leur comportement vis-à-vis de la rétention.

Un lissage de la première précipitation

La France a été divisée en trois zones de pluie, du nord au sud. Sur une terrasse expérimentale de 56 m2 du site de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, le CEBTP a reconstitué les précipitations moyennes de l'orage décennal de ces trois régions. Il faut noter que la terrasse végétalisée n'était pas encore plantée, elle ne comportait que le système bac-écran-terre ; ce qui la défavorisait puisque les racines n'avaient pas encore percé le filtre. »

Les résultats qui figurent sur les graphiques ci-contre montrent d'abord que le pic habituel de la première pluie d'orage est totalement ou presque absorbé par la terrasse végétalisée, tandis qu'il est presque entièrement rejeté par la terrasse autoprotégée, moins par la terrasse gravillonnée aux capacités de rétention réduites mais réelles.

Par la suite, les comportements des terrasses gravillonnées et des terrasses végétalisées sont assez proches, surtout dans les zones I et II où les précipitations sont les moins denses. « En zone III, explique Christophe Acolat, ingénieur des techniques horticoles et du paysage, responsable du développement de Tecflor chez Smac Acieroïd, on distingue les remplissages successifs des bacs par les pics irréguliers de déversement. »

A des avantages thermiques et acoustiques qui ne sont pas encore mis en valeur, les promoteurs de la terrasse végétalisées veulent ainsi ajouter la régulation des eaux de pluie, mais il leur reste à en apporter la preuve. « Les résultats obtenus n'ont de signification qu'avec le système Tecflor, précise Christophe Acolat. Les systèmes qui n'utilisent pas le même principe de réserve d'eau dans des bacs plastiques, mais exploitent les propriétés de substrats en argile ou autres, doivent aussi faire l'objet d'expérimentations. Ils présentent certainement des avantages, mais nos mesures ne peuvent pas être transposées. »

« Pourtant, ajoute Michel Netter, compte tenu du faible coût de la végétalisation des terrasses (environ 270 francs le mètre carré), du fait que cette transformation ne nécessite aucune modification du support en raison du faible poids de l'ensemble, les avantages de ces systèmes - et surtout, pour les municipalités, celui que présente la rétention de l'eau - constituent des atouts qui prennent place dans une économie globale des réseaux urbains. »

GRAPHIQUES : Comparaison des systèmes (débits sortants en l/mn)

Bien que les mesures effectuées ne soient exploitables qu'avec le système Tecflor, la végétalisation des terrasses pourrait devenir une solution pour la rétention des eaux de pluie.

Commentaires

Rénover les terrasses en aidant à la gestion de l'eau

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX