Immobilier

Rénovation énergétique : les professionnels veulent co-construire les solutions avec le gouvernement

Mots clés : Efficacité énergétique - Gouvernement

Le plan de massification de la rénovation énergétique des bâtiments présentée ce vendredi 24 novembre par le gouvernement divise les professionnels. Certains se félicitent des mesures d’accompagnement mises en place, mais d’autres demandent à ce que les solutions de travaux ne pèsent sur les budgets des ménages modestes. 

Le plan sur la rénovation énergétique des bâtiments, présenté ce 24 novembre, par le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, et son homologue de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard laisse certains professionnels perplexes. La feuille de route prévoit la mobilisation de 14 milliards d’euros sur le quinquennat, afin d’atteindre son ambition de 500 000 logements rénovés par an, dont 150 000 passoires énergétiques. 

Pour le délégué général de la Fondation Abbé Pierre, Christophe Robert, « la dimension d’accompagnement des ménages modestes reste insuffisamment présente alors qu’elle est indispensable pour que les logements de ces familles soient effectivement rénovés. »

Selon Frédéric Utzmann, président de la société de conseil en efficacité énergétique Effy, ce plan doit mettre en œuvre « des solutions de travaux simples qui ne pèsent pas sur le budget des ménages modestes ».

Du côté de Nexity, le directeur général adjoint de la société, Frédéric Verdavaine, prend leur défense: « stigmatiser encore une fois des bailleurs privés qui n’ont pas toujours les moyens de réaliser des travaux ne produira pas de résultats différents des dispositifs précédents. » Ce dernier appelle à réaliser « un état des lieux de ce qui marche vraiment sur le terrain ».

 

Une massification qui ne doit pas être synonyme d’ « industrialisation »

 

Cet appel à la co-construction est relayé par Sandrine Buresi, coprésidente du CLER – Réseau pour la transition énergétique. Cette dernière salue la création d’un « guichet unique » et sa promotion «  à l’échelle nationale », mais elle met en garde le gouvernement : il doit s’appuyer « les ressources disponibles et formées dans les territoires, en bonne intelligence avec les collectivités locales ».

D’ailleurs, Patrick Liébus, président de la CAPEB alerte les représentants du gouvernement, la massification ne doit pas se traduire par « un processus « d’industrialisation » qui amènerait les TPE à devenir des sous-traitants, cantonnés à des tâches d’exécution standardisées. L’intervention sur le bâti existant, pour être efficace, appelle une expertise et un savoir-faire difficilement standardisable».

La Fédération française du bâtiment (FFB), qui salue le plan de rénovation énergétique, estime toutefois que quelques incertitudes doivent être levées, comme la mesure d’exclusion du bénéfice du CITE des chaudières fioul à haute performance énergétique et des fenêtres. Une mesure jugée « incompréhensible » par l’organisation. « La FFB appelle à une cohérence d’approche et espère que les décisions seront prises après une évaluation minutieuse des impacts », a réagi son président Jacques Chanut.

 

Une action particulière sur les copropriétés

 

Pour Anne Girault, directrice générale de l’Agence parisienne du climat, un travail particulier doit être fourni sur les copropriétés. « C’est souvent la grande oubliée des politiques publiques. C’est pourquoi nous demandons à ce qu’une action spécifique soit lancée sur la question. »

Enfin, Gilles Vermot-Desroches, directeur du développement durable de Schneider Electric milite pour que les ménages modestes bénéficient « de solutions qui allient énergie et numérique ». 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X