En direct

Rénovation énergétique : « les certificats d’économie d’énergie, ça marche ! »

FV |  le 21/02/2013  |  EtatPerformance énergétiqueTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Etat
Performance énergétique
Technique
Valider

Alors que les décisions du gouvernement concernant la 3ème période 2014-2016 des certificats d’économie d’énergie sont attendues avec impatience et face à certains opérateurs, EDF en tête, qui mettent en doute l’efficacité du système en résidentiel, la société Economie d’Energie prouve, à travers une enquête, que le dispositif des CEE est un excellent moteur de la rénovation énergétique.

A la tête d’Economie d’Energie SAS, société de conseils en efficacité énergétique,  Myriam Maestroni peut se réjouir : l’enquête qu’elle a commandée avec l’Ademe à TNS Sofres montre que le dispositif des CEE se révèle fortement incitatif pour réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Cette enquête a été menée du 22 au 24 janvier dernier  auprès de 1226 clients d’Auchan, enseigne qui a mis en place avec Economie d’Energie SAS un programme d’accompagnement, lequel a permis de financer en deux ans plus de 165 000 travaux de rénovation énergétique soutenus par une prime éco-énergie.
Elle révèle que 97% des bénéficiaires plébiscitent ce dispositif et le recommandent. Le programme mis en place leur a permis de bénéficier d’un soutien financier, d’informations et de conseils dans la réalisation de leurs travaux de rénovation énergétique. D’ailleurs, 61% d’entre eux déclarent que l’accompagnement proposé a été un facteur décisif ou important pour réaliser leurs travaux.

Ceci est d’autant plus important que 60% n’ont bénéficié d’aucune autre aide financière pour réaliser les travaux.  72% des bénéficiaires estiment également que les informations mises à leur disposition ont eu un impact dans leur projet de rénovation pour atteindre l’objectif de réduction de leur consommation énergétique. Pour Myriam Maestroni, cette enquête « confirme bien que, lorsqu’il est bien compris et utilisé, le dispositif des CEE est une façon innovante d'atteindre l'objectif de réduction de la consommation énergétique française de 20% d'ici 2020 ».

D’une moyenne de 424 euros, la prime est avant tout obtenue au titre de la réalisation de travaux de chauffage (68% des cas), dont une majorité d’installation de chaudières individuelles de type condensation (44%). Les travaux d’isolation ne concernant que 27% des cas.

165 000 travaux de rénovation énergétique financés grâce à « Economie d'Energie »

Grâce aux programmes développés avec ses partenaires, la société « Economie d'Energie » a déjà permis d'accompagner 65 000 travaux de rénovation énergétique en 2011 et 100 000 en 2012. A ce jour, la démarche engagée par « Économie d’Énergie » a permis d’enregistrer une économie d’énergie totale  de 19 tWh Cumac (7 tWh Cumac en 2011 et 11,7 tWh Cumac en 2012). Pour 2013, l’entreprise se fixe comme objectif de générer 19 tWh Cumac d'économies, soit 1,6 tonne d'équivalent pétrole. Parmi les partenaires de la société, citons Auchan, Leclerc, Mr. Bricolage, Total pour les plus anciens. D’autres structures lancent actuellement leurs programmes, telles que Schneider, Rexel, Castorama, Avia et  la chambre FNAIM Paris IDF dans le secteur de l’immobilier.

Commentaires

Rénovation énergétique : « les certificats d’économie d’énergie, ça marche ! »

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil