Rénovation énergétique : il y a urgence à agir pour les copropriétés, selon les professionnels du bâtiment
Thierry Repentin, président du conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique - © © Bruno Levy/Le Moniteur

Rénovation énergétique : il y a urgence à agir pour les copropriétés, selon les professionnels du bâtiment

S.V. |  le 19/01/2018  |  Performance énergétiqueRéglementation thermiqueEnergieTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Performance énergétique
Réglementation thermique
Energie
Technique
Valider

Stabiliser les aides financières, faciliter le suivi de rénovation, simplifier l’accompagnement des travaux… Le Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique a fait part de ses propositions pour développer la rénovation énergétique des copropriétés à l’issue d’une réunion organisée avec la filière du bâtiment jeudi 18 janvier 2018.

Après l’assemblée exceptionnelle organisée par le Plan bâtiment durable, c’est au tour du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique (CSCEE) de réunir l’ensemble de la filière du bâtiment ce 18 janvier 2018. Objet de la réunion : la place des copropriétés dans le cadre du plan quinquennal de rénovation énergétique des bâtiments. Si la rénovation « peine à décoller, le constat est encore aggravé pour les copropriétés qui représentent pourtant près de 30% des résidences principales en France », s’alarme le CSCEE.

Parmi les principaux points de blocage, le conseil relève des processus de décision trop longs et complexes, un manque d’accompagnement des copropriétaires, le peu d’intérêt des copropriétés en la matière ou encore l’instabilité des aides financières.

Faciliter le suivi de rénovation

Aussi, pour remédier à ces problèmes récurrents, le CSCEE propose quatre actions. La première est relative à la stabilisation des aides financières. Le conseil suggère « l’élaboration d’une loi de programmation énergétique des aides sur 5 ans ». L'entité présidée par Thierry Repentin veut aussi faciliter le suivi de la rénovation par la mise en œuvre d’un carnet numérique de suivi et d’entretien pour la rénovation. Cet outil inclurait les données du bâti et faciliterait le développement des contrats de performance énergétique au-delà des bâtiments tertiaires.

Autre proposition : « simplifier l’accompagnement et la définition des travaux avec des financements publics dédiés à l’ingénierie technique et financière ». Cela passerait notamment par un renforcement du diagnostic technique global. Enfin, le conseil souhaite développer des offres de formation des partenaires de copropriétés, comme les syndics.

Le CSCEE ne compte pas s’arrêter là. D’autres réunions thématiques sont organisées les 24 janvier et 1er février prochains. Rassemblements à l’issue desquels le conseil rendra sa contribution finale au gouvernement.

Commentaires

Rénovation énergétique : il y a urgence à agir pour les copropriétés, selon les professionnels du bâtiment

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur