En direct

Rénovation énergétique en Vendée : des facteurs ambassadeurs pas diagnostiqueurs
La Poste imagine de nouvelles activités pour ses facteurs. En Vendée, elle aimerait en faire des ambassadeurs de la rénovation énergétique. - © © phovoir.com

Rénovation énergétique en Vendée : des facteurs ambassadeurs pas diagnostiqueurs

Adrien Pouthier |  le 03/02/2015  |  VendéeEtatArchitectureArtisansBâtiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Performance énergétique
Vendée
Etat
Architecture
Artisans
Bâtiment
Formation BTP
International
France entière
Energie
Technique
Valider

Une convention de partenariat signée en décembre dernier entre le Groupe La Poste et le Conseil général de Vendée pour sensibiliser les particuliers propriétaires du département à  la rénovation énergétique de leurs logements, a suscité la colère des architectes et des artisans. En cause : la mention dans un communiqué de presse du terme « pré-diagnostic énergétique ». Le Moniteur.fr  a obtenu des éclaircissements auprès de Guy-Pierre Sac hot, Directeur du Développement Territorial du Groupe La Poste.

Il a suffit d’une phrase pour tout déclencher. Une phrase au milieu d’un communiqué de presse détaillant les modalités d’une convention de partenariat en recherche et développement signée entre le Groupe La Poste et le Conseil général de Vendée dans le cadre du plan d’actions départemental baptisé Vendée Energies Nouvelles qui a pour ambition de permettre à la Vendée d’atteindre 50% d’autonomie énergétique en 2025. Un partenariat destiné à mettre en place  « un outil et des actions d’information et de sensibilisation des particuliers propriétaires pour la rénovation énergétique de leurs logements ».

Cette phrase qui a poussé notamment Catherine Jacquot, présidente du Conseil national de l’Ordre a se fendre d’une lettre à Ségolène Royal – et semé chez les professionnels du bâtiment la voici :

« Dans le cadre de leur mission, des facteurs, préalablement formés, et qui interviendront de manière dédiée, proposeront aux vendéens de réaliser un pré-diagnostic énergétique gratuit de leur habitat selon les recommandations de l’ADEME. »

Une phrase interprétée comme suit par de nombreux professionnels :  des facteurs seraient formés pour réaliser auprès des vendéens, un « pré diagnostic » gratuit de leur habitat pour accélérer la réalisation des travaux d’amélioration énergétique.

Ce ne sera pas le cas.

« Il n’a jamais été question que nos facteurs réalisent les pré-diagnostics », a expliqué au Moniteur.fr Guy-Pierre Sachot, directeur du Développement Territorial du Groupe La Poste. « Ils vont simplement servir d’ambassadeurs, recueillir éventuellement auprès des propriétaires occupants les informations nécessaires à la réalisation de ces pré-diagnostics puis permettre le rapprochement avec les professionnels du département en mesure de les réaliser. La Poste ne va pas se substituer aux professionnels. »

Pour Guy-Pierre Sachot, ce partenariat est une manière pour le Groupe La Poste « de mobiliser et d’optimiser sa relation aux particuliers dans les territoires pour contribuer à la politique de transition énergétique et déclencher un surcroît d’activité. » Le directeur du Développement Territorial du Groupe revendique même une certaine légitimité de La Poste à intervenir sur le sujet de la rénovation énergétique : « Il ne faut pas oublier que La Poste est la première foncière de France et que nous avons dans nos équipes de professionnels qui connaissent la question de l’efficacité énergétique. »

Le dispositif sera expérimenté « dès cet été », espère-t-on au Conseil général auprès de 7500 foyers répartis sur deux territoires distincts : la communauté de communes de Challans et celle de  Fontenay-Le-Comte.

Vendée Energies Nouvelles

La Vendée dispose de nombreuses sources potentielles d’énergies renouvelables, des plus connues comme le solaire, l’éolien, la méthanisation, la biomasse… mais aussi d’autres en développement telles que la géothermie, les énergies marines (thalassothermie, houlomoteur, hydrolien, osmotique…).

Le plan « Vendée Energies Nouvelles » va quantifier les gisements d’énergie potentiels, identifier les secteurs géographiques favorables aux énergies renouvelables et  estimer les capacités d’exploitation ainsi que les coûts engendrés.

Le Conseil Général de la Vendée va consacrer 4M€ à ce plan départemental dans les trois ans à venir (2015, 2016 et 2017).

Commentaires

Rénovation énergétique en Vendée : des facteurs ambassadeurs pas diagnostiqueurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur