En direct

Rénovation d'une résidence sociale : le soutien des fondations
Isolation thermique par l'extérieur - © © Julie Nicolas

Rénovation d'une résidence sociale : le soutien des fondations

le 16/07/2013  |  Gros œuvreImmobilierParisTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Gros œuvre
Immobilier
Paris
Technique
Valider

Afin de financer la rénovation globale de sa résidence sociale rue Mont Louis à Paris, l'association Bail pour tous s'est appuyée sur deux fondations pour le financement et les conseils d'experts. L'organisme a également profité de dons de matériels.

Pour financer les travaux de sa résidence sociale de treize logements rue Mont Louis à Paris, l’association Bail pour tous a eu recours à des financements innovants.

« Le problème est simple », explique Laetitia Clément, directrice de l'association Bail pour tous. « Dans cette résidence en R+3 de 731 m² qui date de 1879, nous voyons les charges augmenter significativement depuis plusieurs années. » La dernière rénovation, qui date de 2001, a été l’occasion de changer les fenêtres pour installer des double-vitrages et de mettre en place un système de VMC collectif. Ce dernier s'est révélé impossible à entretenir car situé dans les combles perdus et dangereux d’accès. Bilan : l’immeuble cumulait les problèmes de condensation sur les parois tout en voyant ses factures d’électricité, de gaz et d’eau augmenter. « Nous avons donc opté pour un projet de rénovation globale afin de traiter à la fois la toiture, les façades, le confort thermique et la qualité de l’air », poursuit la directrice.

L’association ne disposant pas de fonds propres pour financer cette opération dont le montant global s’élève à 390 000 euros TTC, plusieurs organismes ont été sollicités. Ainsi, la ville de Paris a apporté 156 000 euros, soit 40 % du budget, dans le cadre du Plan Climat, tandis que l’Ademe a contribué à hauteur de 2 500 euros, représentant 40 % de l’audit énergétique réalisé avant les travaux par le cabinet Pouget Consultants. En outre, la fondation Abbé Pierre a donné 44 750 euros et Saint-Gobain Initiatives, la fondation du groupe du même nom, a apporté 115 000 euros.

Une marraine à l'interface avec la Fondation Saint-Gobain Initiatives

Créée en 2008, la Saint-Gobain Initiatives soutient les projets selon trois axes :
- l’insertion des jeunes adultes dans la vie professionnelle ;
- la construction, l’amélioration ou la rénovation à des fins d’intérêt général de l’habitat à caractère social ;
- la réduction de la consommation d’énergie et la préservation de l’environnement dans le domaine de l’habitat.

Premier critère de sélection, les projets doivent impérativement être proposés et parrainés par un salarié ou un retraité de Saint-Gobain. Ici, la marraine du projet, Joséphine Lacroix, chargée de communication à la Compagnie de Saint-Gobain, a constitué le dossier de présentation soumis au comité de sélection, puis le dossier plus détaillé soumis au comité de direction.

« Pour la rénovation de la résidence Mont Louis, Réhabail, l’outil de maîtrise d’ouvrage de l’association Bail pour tous, était également à la recherche de dons de matériaux et d’un expert », indique Joséphine Lacroix. « C’est en postant un message sur notre réseau social interne que j’ai rencontré Sylvie Charbonnier, directrice des politiques techniques et de l’habitat durable chez Saint-Gobain Isover. Outre un don de laine de roche pour isoler la façade et de laine de verre pour traiter les combles perdus, elle a accompagné le projet sur les aspects techniques de la rénovation énergétique.

Pas d'isolation sans ventilation

Le renforcement de l'étanchéité du bâtiment impliquait logiquement de revoir le système de ventilation. L'industriel Aldès a donc donné treize VMC individuelles Bahia Compact micro-watt, afin de régler définitivement les problèmes liés au système collectif installé douze ans plus tôt. Les appareils de 19 cm d’épaisseur sont installés dans chaque logement avec des bouches d’extraction hygroréglables Bahia Curve de la marque. L’air est ainsi renouvelé en fonction du taux d’humidité du logement.

Un audit énergétique préalable a été réalisé en septembre 2012. Le chantier proprement dit a débuté en mai 2013 et devrait être terminé à la fin du mois d’août. Il permettra de diviser par deux les consommations d’énergie. Les consommations de chauffage quant à elles devraient même passer de 135 kWh/m².an à 50 kWh/m².an.

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Réhabail

Maître d’œuvre : Réanova

Audit énergétique : Pouget Consultants

Installateur VMC : Gecip

Isolation thermique par l'extérieur : GB Rénovation

Commentaires

Rénovation d'une résidence sociale : le soutien des fondations

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Exécution des marchés publics

Exécution des marchés publics

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur