Rénovation à l’identique pour les logements de Lods à Rouen
Façade avant et après travaux d’un immeuble de la résidence "Lods" à Rouen (©Immobilière Basse Seine) - ©

Rénovation à l’identique pour les logements de Lods à Rouen

CHESSA Milena |  le 20/10/2008  |  RouenEureEure-et-LoirCherMayenne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Rouen
Eure
Eure-et-Loir
Cher
Mayenne
Morbihan
Calvados
Manche
Maine-et-Loire
Orne
Côtes-d’Armor
Ille-et-Vilaine
Indre-et-Loire
Finistère
Indre
Loiret
Sarthe
Vendée
Loire-Atlantique
Seine-Maritime
Immobilier
Réalisations
Professionnels
Travaux publics
Loir-et-Cher
Rénovation
Logement
Architecture
Valider

Après deux ans de travaux de réhabilitation, 18 des 25 immeubles de logements sociaux réalisés par l’architecte Marcel Lods à Rouen, entre 1966 et 1975, retrouvent aujourd’hui leur aspect originel. Cette opération de 12 millions d’euros a été inauguré le 16 octobre par la société normande Immobilière Basse Seine, filiale du Groupe 3F, et l’agence rouennaise d’architecture Artefact.

A Rouen, la résidence des "Lods", du nom de son architecte, est constituée de 25 immeubles de 4 étages comprenant chacun 20 logements, construits entre 1966 et 1975. Dans le cadre du projet de rénovation urbaine du quartier de la "Grand’Mare", 18 de ces immeubles ont été acquis, en décembre 2004, par Immobilière Basse Seine auprès de Rouen Habitat, avec pour objectif d'y conduire une importante opération de réhabilitation tant extérieure qu’intérieure. Et ce, au terme d'une importante campagne de travaux de deux ans.

Travaux des parties extérieures
Au regard de la spécificité architecturale et technique des Lods, tout en acier et verre, l’architecte Patrice Verhaeghe de l’agence rouennaise Artefact, maître d'oeuvre de l'opération, a eu pour mission de conserver l’aspect originel des immeubles. Cette mission a donné lieu, pour les parties extérieures des immeubles : au nettoyage ou au remplacement des panneaux aluminium des façades, dont la teinte est identique à celles des panneaux existants patinés par le temps ; au remplacement de toutes les fenêtres et volets qui ont du être fabriqués sur mesure ; à la révision de la structure acier, ainsi qu'au remplacement de certains éléments. L’acier Corten des poteaux n’ayant pas été repeint afin de lui conserver son aspect d’origine. Principales entreprises : Quille (gros œuvre) et Melin (menuiseries et fermetures métalliques).

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil