Immobilier

Renouvellement urbain : l’Ile-de-France s’engage avec l’Anru

Mots clés : Etat et collectivités locales - Urbanisme - aménagement urbain

La présidente de la Région, Valérie Pécresse, et le préfet de Région, Michel Delpuech, ont signé vendredi 17 mars avec François Pupponi, président de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), une convention de partenariat en faveur du Nouveau programme national de renouvellement urbain en Île-de-France.

Cette convention concrétise l’engagement annoncé par la région Île-de-France de près de 2 milliards d’euros en faveur de la politique de la ville, des quartiers et du renouvellement urbain dans les prochaines années. La Région apportera son appui au Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) qui débutera cette année pour huit ans et concernera 102 quartiers en Île-de-France sur les 400 au niveau national, dont 59 d’intérêt national et 43 d’intérêt régional.

La Région mobilisera, sur la mandature en cours, 250 millions d’euros pour améliorer la vie quotidienne des villes et des quartiers autour de trois priorités : la sécurité, le développement des services et commerces de proximité et de pied d’immeuble, et les équipements pour l’enfance et la jeunesse (crèches, équipements sportifs et périscolaires, etc.).

La convention définit le cadre d’intervention de l’Etat, l’Anru et la Région pour accompagner les projets de renouvellement urbain dans l’ensemble de ces quartiers. Il prévoit la constitution d’un comité régional destiné à assurer la bonne coordination des partenaires et le suivi des projets.

La Région a fourni à titre d’exemple le cas du Blanc-Mesnil, dont le maire Thierry Meignen assistait à la signature du partenariat. La ville compte 3 quartiers « politique de la ville » et un territoire relevant du nouveau programme de renouvellement urbain : le quartier nord/les tilleuls (projet d’intérêt national). Jusqu’à l’arrivée des deux gares du Grand Paris Express prévues au Blanc-Mesnil,  levier d’attractivité majeur, la Région s’est engagée à mobiliser dans le cadre du nouveau programme de renouvellement urbain, une enveloppe de 4 125 000 € pour l’amélioration du cadre de vie de ses habitants.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X